Accueil International

Bernadette Chirac « meurtrie » : la santé de l’ex-Première dame inquiète davantage

Bernadette Chirac « meurtrie » : la santé de l’ex-Première dame inquiète davantage | Benin Times
Bernadette Chirac « meurtrie » : la santé de l’ex-Première dame inquiète davantage

Décédé le jeudi 26 septembre dernier, Jacques Chirac a été l’objet d’une journée du souvenir et de l’amitié en sa mémoire organisé par le Conseil départemental de la Corrèze . Mais pour raison de santé , l’épouse de l’ancien président de la République française a renoncé à se rendre en Corrèze

Un nouvel hommage en l’honneur de l’ancien président français Jacques Chirac, lui été rendu ce samedi 05 octobre 2019 à Sainte-Féréole et à Sarran par deux différents communes françaises localisées dans le département de Corrèze. Cette journée du souvenir et de l’amitié à la mémoire de l’ancien chef de l’Etat qui est une initiative du Conseil départemental de la Corrèze s’est déroulée sans la présence d’une figure majeur. Il s’agit belle et bien de l’épouse de l’ex-présent français, Bernadette Chirac, qui s’est absentée pour des raisons de santé.

Lire aussi  Sergio Ramos se lâche sur l'avenir de Lionel Messi !

En effet, encore très affectée par la perte de l’homme de sa vie survenue le 26 septembre dernier, l’ex-première dame de la France, Bernadette serait « meurtrie » selon ses proches qui ne manquent de vouloir d’une manière ou d’une autre la préserver. Elle n’avait pas pu se rendre aux funérailles de son mari organisées le lundi 30 septembre à l’église Saint-Sulpice à Paris, car étant très affaiblie, elle ne sera pas non plus présente ce samedi en Corrèze pour la même raison de son état de santé, a indiqué  franceinfo . De l’autre côté, certains membres de la famille de Jacques Chirac seront présents à cet hommage souhaité par l’ex président. Il s’agit entre autre, de sa fille, Claude Chirac, de son mari Frédéric Salat-Baroux et de Martin Rey-Chirac, le petit-fils de Jacques Chirac.

Lire aussi  4 bonnes raisons de consommer des raisins secs

Commentaires Facebook