Accueil International

Bénin-Nigeria : Le Président Patrice Talon très critiqué par une chronique Nigériane

Bénin-Nigeria : Le Président Patrice Talon très critiqué par une chronique Nigériane | Benin Times
benintimes-benin-nigeria-le-president-patrice-talon-tres-critique-par-une-chronique-nigeriane-01

Il y a un moment, le Nigeria a fermé ces frontières à certains pays dont le Bénin. Proclamé par Dangoté en premier, certaines chroniques pensent que cette mesure contre le Bénin est la meilleure solution à prendre sous le mandat de Talon.

Ce texte traduit de l’anglais par « Be Africa » est tiré d’une chronique nigériane, qui critique le gouvernement Talon. Il donne aussi, son avis sur la mesure entrepris récemment par le Nigéria contre le bénin. Le titre de la chronique es intitulé « Talon Bénin ». Elle rédige en ces termes :

« Justement, le nouveau président de la République du Bénin est Patrice Talon. Aucun manque de respect, mais ce nom apparaît comme un jeu de mots approprié, sur la façon dont le plus proche voisin occidental du Nigeria a coulé son talon, comme un animal prédateur, dans l’économie nigériane. Le Bénin a été pire qu’un prédateur économique. Il s’agit plus d’un parasite téméraire mais insensé qui enterre son museau dans son hôte. Dans sa béatitude, il oublie que si l’hôte meurt, le parasite disparaît aussi !

Telle a été la petite hostilité économique du Bénin envers le Nigeria, liée à une contrebande à grande échelle alimentée par des citoyens nigérians antipatriotiques et cupides, aidée par la politique de terrorisme économique du Bénin. Priez, comment bâtissez-vous votre survie économique sur la contrebande d’airain qui tue lentement votre voisin ?

La politique agricole du gouvernement Buhari dépend de ce que vous mangez et de ce que vous cultivez. Audu Ogbeh, ancien ministre de l’Agriculture, a plaidé cette politique avec un tel venin patriotique, la CBN le soutenant avec des politiques monétaires de soutien spécifiques et des incitations.

Lire aussi  Philippines : le nouveau président appelle (encore) au meutre de toxicomanes

Les autorités fiscales ont également imposé des politiques concurrentes, dont le principal était la limite d’importation de riz dans les ports de mer, et non les frontières terrestres. Mais prenons, alors que les agriculteurs locaux relevaient le défi, encouragés par le nouveau modèle de politique, la culture du riz a augmenté et l’importation de riz en mer a plongé, le petit Bénin a soudainement rugi : le nouveau consommateur monstre de riz étuvé importé d’Afrique de l’Ouest !

Les autorités béninoises savaient que le dynamisme des activités portuaires béninoises constituait un sabotage direct de la tentative du Nigeria de réaliser la sécurité alimentaire. Pourtant, ils ont fait le malin à cause des pièces de monnaie générées par leur pays. La contrebande d’essence était – et est toujours – une plaie ouverte ! Les carburants nigérians sont vendus au détail, à Cotonou et à Porto-Novo, dans des bouteilles omniprésentes et monstrueuses, avec pratiquement aucune station-service à nouveau ouverte.

Voyons maintenant ce qui s’est passé avec la fermeture partielle en cours de la frontière. Mele Kyari, directrice générale de la NNPC, dans un tweet surveillé par ThisDay, indique que le carburant transporté des dépôts aux stations-service avait considérablement diminué.

Lire aussi  CAN 2019 : Un début réussit pour le Cameroun

Ajoutant qu’il existe des preuves crédibles suggérant une bonne partie des près de 60 millions de mètres d’essence que les Nigérians consomment quotidiennement, se font passer en contrebande vers la République du Bénin et d’autres pays voisins voleurs – ce n’est pas une nouvelle.

Bismarck Rewane, PDG de Financial Derivates Company Ltd, une société de conseil en finance de Lagos, a présenté un rapport mensuel à la Lagos Business School et est parvenu à la même conclusion : la fermeture partielle de la frontière est en quelque sorte un frein à la contrebande de pétrole du Nigeria.

Cela explique pourquoi le président Talon est allé quémander au Japon le président Muhammadu Buhari, tout comme l’ancien président Mathieu Kerekou est venu prier l’ancien président Obasanjo, à la ville frontalière de Badagry, lors d’une précédente confrontation.

Les noms présidentiels béninois ont eu des impacts différents sur les Nigérians. Nicéphore Soglo semblait particulièrement héroïque, en particulier parmi la foule de la Conférence nationale souveraine (SNC), car le regretté Soglo s’est levé et est tombé aux mains du SNC béninois.

Thomas Boni Yayi a suscité une immense fierté raciale transfrontalière, en tant qu’ethnie Yoruba, et ex-université Obafemi Awolowo (OUA) à l’occasion de ses journées UNIFE. Kerekou, bien sûr, est également tombé et a augmenté par le SNC Bénin, signalant l’arrivée de la démocratie du Bénin.

Commentaires Facebook