Accueil International

Après son interpellation, la « profanatrice » du corps d’Arafat DJ fait des révélations

Après son interpellation, la
Après son interpellation, la profanatrice du corps d'Arafat DJ fait des révélations

Diane Blé a été interpellée pour profanation de la tombe d’Arafat DJ, il y a quelques jours. Juste qu’après avoir tombé entre les griffes de la police, sa déclaration dit le contraire de ce dont on a l’accuse.

Diane Blé indique ne jamais avoir profané le corps d’Arafat DJ, qui est d’ailleurs son idole. Arrêtée le jeudi, elle fait des confidences sur ce qui s’est réellement passé. « Je suis Blé Diana, je suis étudiante, je suis interpellée pour l’histoire de la profanation du corps de Dj Arafat. Je tiens à préciser que je ne suis impliquée, ni de près, ni de loin à cette histoire. Je n’étais pas présente au stade, ni au cimetière, je suis simplement interpelée pour avoir fait des commentaires », a-t-elle informé d’entrée d’ajouter que « J’étais en train de discuter avec des amis, vu que moi-même je suis une fan de Dj Arafat, il y a certains de mes amis qui avaient des doutes. Ils croyaient que ce n’était pas le corps de Dj Arafat. Et moi ayant vu une publication d’un certain Kassi Heros, j’ai décidé de leur montrer cela, et c’est ainsi que j’ai fait le copier coller que vous voyez. Et c’est de là que tout est parti’’, a soutenu Diane Blé, indique Afrique-sur7.fr

Lire aussi  Nouvelle grosse saisie en Afrique de médicaments illicites ou contrefaits

« C’était une discussion banale, je ne savais pas qu’elle allait prendre cette ampleur. Je m’excuse du désagrément que cela a causé, je suis vraiment désolée, je n’étais pas sur les lieux de l’incident. Je demande pardon à la mère, à la femme et aux enfants de Dj Arafat. Pardon à toute la Côte d’Ivoire, pardon aux chinois », va-t-elle conclure.

Commentaires Facebook