Accueil Insolites

il construit une maison à sa maîtresse, elle le quitte et il la tue

il construit une maison à sa maîtresse, elle le quitte et il la tue | Benin Times
il construit une maison à sa maîtresse, elle le quitte et il la tue

Un Congolais de 48 ans est activement recherché par la police de Pointe-Noire, soupçonné du meurtre de sa maîtresse. Jean de Dieu Ngoma, selon la famille de la victime aurait étranglé Prude Tchicaya, âgée de 26 ans, avec laquelle, il entretenait une relation sentimentale depuis près de quatre ans. Il n’aurait pas supporté la séparation.

Marié et père de trois enfants, Jean de Dieu Ngoma entretenait une relation parallèle avec Prude Tchicaya depuis quatre ans. Il s’était même présenté auprès de la famille de sa maîtresse, et occupé de ses études avant de lui donner un capital pour le commerce.

Lire aussi  Le secret derrière la réussite de certaines stars du monde: les révélations d’un Homme de Dieu

Cadre dans une société pétrolière, Jean de Dieu Ngoma, en bon samaritain et amoureux avait offert une villa à sa dulcinée dans le quartier Nkouikou. C’est ce cadeau qui a été la principale cause du meurtre de Prude Tchicaya. La relation entre le couple avait commencé à tergiverser, depuis que Prude était en possession des papiers, l’attestant comme propriétaire de cette villa. Jean de Dieu Ngoma, a plusieurs reprises, s’était plaint auprès de sa belle famille, laquelle malheureusement lui rappelait l’écart d’âge existant avec Prude. En un mot, il devrait comprendre qu’étant encore jeune, Prude avait droit de vivre sa jeunesse.

Lire aussi  Un pasteur tabassé et expulsé par ses fidèles pour avoir mangé pendant le jeûne

Se sentant utiliser par sa maîtresse et sa belle famille, Jean de Dieu Ngoma a pris la mauvaise décision de mettre fin aux jours de Prude pour se venger. Le corps sans vie de la jeune fille, a été retrouvé dans sa chambre à coucher par sa mère, qui n’avait plus de ses nouvelles depuis trois jours.

L’épouse de Jean de Dieu Ngoma a affirmé aux enquêteurs ne plus avoir des nouvelles de son mari, qui avait négligé sa famille au profit de sa maîtresse. La rumeur le situe du côté du Cabinda

Bibiche Malonga

source: kebanacamera.com

Commentaires Facebook