Home Insolites Grande-Bretagne : Une infirmière licenciée pour avoir parlé de Jésus au travail...

Grande-Bretagne : Une infirmière licenciée pour avoir parlé de Jésus au travail en évangélisant des patients.

Grande-Bretagne : Une infirmière licenciée pour avoir parlé de Jésus au travail en évangélisant des patients. | Benin Times
Grande-Bretagne : Une infirmière licenciée pour avoir parlé de Jésus au travail en évangélisant des patients.

Une infirmière chrétienne au Royaume-Uni a été renvoyée de l’hôpital où elle avait travaillé pendant 15 ans pour avoir évangélisé les patients. Certains d’entre eux se sont plaints à la direction de Dartford et Gravesham NHS Trust, qui a mis fin au contrat de travail de Sarah Kuteh.  source : ichretien

Maintenant, elle poursuit l’hôpital, affirmant que le licenciement était dû à sa religion. La Fiducie affirme qu’il existe des règles claires à ce sujet dans le contrat et que la professionnelle l’a violé. Selon Christan today, l’organisation Christian Concern aide Sarah dans l’affaire et a publié une vidéo sur son Facebook dimanche Cliquez-ici (11), où elle demande: «Comment parler à quelqu’un au sujet de Jésus – Christ peut nuire au patient ? ». L’infirmière Kuteh était responsable de l’évaluation des patients avant de subir des opérations. Elle a rempli un formulaire avec les données des patients qui comprenaient une question sur leur religion.

Lire aussi  "Ma fausse belle-sœur a fait trois enfants à mon mari"

A cette époque, elle a partagé son témoignage. « Je leur ai parlé de ma religion et ma rencontre avec Jésus-Christ. Je leur ai parlé de la grande paix que j’ai, en particulier lorsque les patients sont arrivés à se sentir dévastés « , dit-elle. « Je les rassure, en leur montrant la joie et la paix que je trouve dans le Seigneur. » a t-elle continué.

La direction de l’hôpital affirme que certains patients se sont plaints et l’infirmière a reçu un avertissement formel au sujet de son comportement. «J’ai reçu une lettre disant que je pouvais parler de religion avec les patients, mais seulement si on me le  demande, » se plaint Sarah. «Je demande toujours à mes patients si ils se sentaient à l’aise d’en parler. La plupart ont dit oui « .

Lire aussi  Elle se réveille dans un hôtel et découvre un serpent enroulé autour de son bras

Sarah Kuteh a été suspendue préventivement de Juin a Août. Une enquête interne de la Fiducie a conclu qu’elle a pris une Bible et a dit qu’elle voulait prier pour un patient qui avait refusé l’offre. Un autre patient n’a pas aimé entendre une «prédication» pendant la période préopératoire.

Le porte-parole Dartford et Gravesham NHS Trust a déclaré: «Malgré le résultat de plaintes de patients et un avis officiel de l’hôpital, elle n’a pas changé son comportement, nous avons donc agi de façon appropriée pour résoudre le problèm. »

Récemment, le Premier ministre Theresa May a assuré que les chrétiens ne devraient pas avoir peur de parler «librement» de leur foi au travail ou dans les lieux publics.

Commentaires Facebook