Accueil Economie

Salaires politiques et pédagogie christique

1
PARTAGER

Ce fut, hélas, la détestable pédagogie béninoise selon le diagnostic établi par Robert Dossou : la béninoiserie. Nuire alentour, crier vengeance, exacerber les tensions sociales, alimenter haine, envie, jalousie, régler des comptes obscurs. On nous balança donc les vrais-faux salaires de nos ministres et de quelques autres sur les grandes orgues aux trois claviers appelés Argent Cherché, Argent Désiré, Argent Espéré. On usa de citations et d’accords savants pour dire qu’on est toujours là où nous surprit en 1958 Emmanuel Mounier : ‘‘Le Dahomey est le quartier latin de l’Afrique ; mais cet intellectualisme teinté de méchanceté et de mesquinerie est de nature à retarder le développement du pays.’’ Excité, le Chœur des Grands Frustrés compléta Frère Melchior et entonna : ‘‘Ici, c’est le Bénin, et l’argent est notre refrain.’’ Aimé Césaire s’affola : ‘‘Ah ! Quel métier ! Dresser ce peuple ! Et me voici comme un maître d’école brandissant la férule à la face d’une nation de cancres !’’
​En lieu et place de la férule brandie, qu’eût été, a contrario, la pédagogie christique ? Entendre et réentendre le Texte le plus entendu de notre récente histoire humaine. Pour éviter le scandale, le Maître paiera l’impôt à l’occupant romain. Mais pour cela, il veut qu’on travaille. Il demande donc au chef de son équipe : ‘‘Va à la mer, jette l’hameçon, saisis le premier poisson qui montera, et ouvre-lui la bouche : tu y trouveras un statère ; prends-le et donne-le leur, pour toi et pour moi’’ (Math., 27/24-27). Le travail, si humble soit-il, élève l’homme et l’aide à résoudre moult problèmes. Sollicité un autre jour pour une question de partage d’héritage entre deux frères, le Maître s’énerve : ‘‘Qui m’a établi pour être votre juge ou régler vos partages ?… Attention ! gardez-vous de toute cupidité, car, au sein même de l’abondance, la vie d’un homme n’est pas assurée par ses biens’’ (Luc, 12/13-15). Autrement dit, tout l’argent de la terre ne résout pas tous les problèmes de la vie, l’argent n’est pas le bout du monde, il n’est pas le but de nos existences, bien qu’il demeure un moyen important pour la bonne tenue de nos existences. Mais rien qu’un moyen. Pas un but.
​La pédagogie christique, présente en toute sagesse humaine, nous eût fait comprendre et expliquer la logique de certains salaires. Nos ministres venus des institutions internationales sont à un niveau de salaire leur permettant, pendant qu’ils sont en activité, de cotiser pour leur retraite, que ne prend pas en charge l’institution qui les emploie. Comme ils ne sont pas nos ministres à vie, on aura voulu, peut-être ! , leur garantir le salaire de leur institution de provenance. Quant aux fonctionnaires béninois, agents á vie de l’Etat, avec, officiellement, rang de ministre, on aura, peut-être ! , amélioré un peu leur situation salariale, pour qu’ils ne se sentent pas trop lésés par rapport à leurs collègues à notre service pour un temps limité et qui doivent s’occuper eux-mêmes de leur retraite. Le salaire mensuel de Didier Drogba était supérieur à celui du Président des Français, parce que ce dernier bénéficie d’une bonne retraite et de nombreux autres avantages garantis par l’Etat français et qui l’accompagneront jusqu’à sa mort. Ce n’est pas le cas du footballeur ivoirien, dont la retraite n’est pas prise en charge et dont la carrière s’arrête avant ses 40 ans. S’il doit vivre jusqu’à 80 ans, il faut qu’il ait gagné assez d’argent pendant environ 15 ans de travail.
​La pédagogie christique, présente en toute sagesse humaine, nous aidera à congédier la béninoiserie, telle que décrite par le notable Félodi dans la région de Toffo. Parlant du Béninois en 1974, il déclarait en substance : ‘‘Partout, les gens sont pétris de méchanceté. Si quelque part, tu as une affaire qui prospère, ils se mettront en travers, ils la détruiront. Ta prospérité les gêne. Ta misère, voilà ce qui les réjouit’’. Nous ferons mentir Dah Félodi. La pédagogie christique nous fera assumer notre ambitieuse devise : Fraternité, Justice, Travail.

Source : aCotonou

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Acotonou ». Benin Times n’es pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here