Accueil Economie

Lancement du dispositif de soutien au financement des Pme/Pmi : Pour un meilleur accès des entreprises au crédit bancaire

0

Bio-Tchane-et-Modeste-Kerekou

(Le Mpmepe pour l’émergence économique du Bénin)
La compétitivité des petites et moyennes entreprises et des petites et moyennes industries (Pme/Pmi) béninoises est confrontée à plusieurs obstacles dont le principal est l’accès au financement notamment le financement bancaire. C’est, ce qu’a affirmé, jeudi 02 août 2018, à la salle de conférence du Ministère des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi (Mpmepe), l’autorité de tutelle, Modeste Kérékou. Pour le ministre, l’accès au financement adapté au besoin des Pme et leur capacité, quand il n’est pas inexistant, est à tout le moins, onéreux voire prohibitif. «Le paradoxe est que nos banques au Bénin sont dites en surliquidité alors que le coût de la ressource au Bénin reste encore trop élevé comparé à celui des pays de la sous-région», fait-il observer et de poursuivre, «cet état de fait n’est pas de nature à favoriser la compétitivité de nos entreprises face à leurs concurrentes». Le dispositif, clame-t-il alors, se veut une panacée à cette problématique de financement des Pme/Pmi. La vision étant, comme indiquée dans le Programme d’action du gouvernement, qu’ici 2021, plus de 5000 micros, petites, et moyennes entreprises y compris celles du secteur artisanal notamment portées par des femmes et des jeunes, offrent des produits et des services de qualité, compétitifs au plan national et à l’exportation. Ce jeudi, Modeste Kérékou a fait savoir qu’un suivi rigoureux sera fait pour s’assurer que chaque acteur joue sa partition en vue de l’atteinte des objectifs du dispositif. La cérémonie de lancement du dispositif a connu la présence, entre autres, du directeur national de la Bceao, Alain Komaclo et du ministre d’Etat chargé du plan, Abdoulaye Bio Tchané qui a d’ailleurs procédé au lancement officiel du dispositif.

Du dispositif…

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) a reçu mandat d’initier ledit dispositif. Lequel, est issu du plan d’action pour le financement des économies de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (Uemoa) adopté par la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement en juin 2012. 12 structures ont été sélectionnées pour accompagner les promoteurs de Pme/Pmi. Le dispositif s’adresse aux entreprises non financières qui obéissent aux caractéristiques suivantes : être une entreprise autonome, productrice de biens et / ou services marchands, immatriculée au Registre du commerce et du crédit mobilier ou à tout autre registre équivalent en tenant lieu ; avoir un chiffre d’affaires hors taxes annuel n’excédant pas un milliard de F Cfa ; se conformer à l’obligation légale de produire des états financiers selon les dispositions en vigueur ; être suivi par une structure d’appui et d’encadrement. Les entreprises concernées sont invitées à présenter leur dossier de financement aux établissements de crédit, après la mise en forme apportée par les structures d’appui et d’encadrement. Les établissements de crédit sollicités, après analyse, décident de la suite à donner à la demande de financement. Les crédits mis en place dans ce cadre, bénéficient du refinancement de la Bceao tant qu’ils demeurent des créances saines, conformément aux dispositions du Plan comptable bancaire révisé de l’Uemoa.

CK

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Matin Libre ». Benin Times n’es pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here