Accueil Economie

La Sonacop, c’est fini !

0
Approvisionnement en carburant par les ministères: La Sonacop, c’est fini !
Approvisionnement en carburant par les ministères: La Sonacop, c’est fini !

Grabataire depuis des années, la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop) n’est pas au bout de ses peines. En trois ans de gestion de pouvoir, la Rupture n’est pas arrivée à sauver cette société d’une mort certaine. La preuve, depuis le 04 avril, le ministre de l’Economie et des finances a officiellement autorisé les ministères à s’approvisionner dans les stations privées. Dans une correspondance adressée aux ministres, Romuald Wadagni a reconnu les difficultés qu’éprouve la Sonacop à satisfaire sa clientèle depuis un moment. En réponse donc aux diverses correspondances à lui envoyer par ses collègues du gouvernement, le ministre des finances donne son accord à titre exceptionnel pour l’acquisition de carburant et lubrifiants à hauteur de 75% dans les stations privées et 25% seulement auprès de la Sonacop.
A l’avènement du régime du Nouveau départ, les ministères et autres directions sous tutelle avaient pour ordre de ne s’approvisionner en carburant qu’à la Sonacop. Mais de 100% au départ, le taux en approvisionnement de carburant à la Sonacop a évolué en decrescendo jusqu’à atteindre aujourd’hui 25%. Une situation qui corrobore la thèse d’une mort prochaine de cette société. C’est vrai que les difficultés de la Sonacop datent du régime Kérékou II. Depuis, toutes les mesures de redressement des gouvernements successifs n’ont produit aucun résultat. Avec les premières décisions du régime de la Rupture, les Béninois nourrissaient l’espoir que quelque chose était en train d’être faite pour que cette société renaisse de ses cendres. Mais hélas ! Avec la dernière décision de Romuald Wadagni, on se rend à l’évidence que l’agonie de la Sonacop n’aura été qu’une longue marche vers la mort.

M.M

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Matin Libre ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here