Accueil Culture

Vient de paraître : ‘’Un pari dangereux’’ de Mélissa Délalie Houinsou

0

Melissa-Delalie-Houinsou

L’histoire d’amour profonde et sexy de deux âmes égarées ! Katrin, 25 ans, est une jeune femme réservée. Violée lorsqu’elle avait 16 ans, elle ne fait plus confiance aux hommes. Paul, doux et respectueux, parvient pourtant à franchir ses défenses et la jeune femme reprend timidement une vie paisible… jusqu’à ce qu’elle rencontre le mystérieux Zack Green. Arrogant, ténébreux, ce nouvel associé que son père lui impose l’exaspère. Peu importent son regard intense, ses cheveux légèrement en bataille, son charisme envoûtant ou le fait que sa simple présence suffise à la bouleverser, Kate ne se laissera pas séduire ! Mais Zack Green n’a pas l’habitude qu’on lui refuse quoi que ce soit ; Katrin parviendra-t-elle à lui résister ? D’un style moderne et dynamique, Mélissa Délalie Houinsou signe une romance sulfureuse, portée par des personnages au charme discret, profond ou sensuel, qui vivent l’amour, le vrai, dans tout ce qu’il a d’épanouissant… et de dangereux !

Qui est Mélissa ?

Deux fois lauréate au concours épistolaire de la poste universelle, Mélissa DélalieHouinsou est une jeune écrivaine née en 2001 à Cotonou, au Bénin. Amoureuse de l’écriture, elle est aussi passionnée par les sciences humaines, les SVT et le septième art. Un pari dangereux est son premier roman.

Extrait de l’œuvre…

Mon sac à main glissa et nous jurâmes tous les deux. Il avait une voix grave. En me relevant après avoir ramassé ma pochette, je le vis debout à m’observer sans faire le moindre geste pour m’aider. — Vous ne pouvez pas faire attention, petite sotte ? Commença-t-il. Mais c’est à moi qu’il parle ? Me dis-je, offusquée. Il avait une voix rauque mais douce, une voix presque sensuelle. Oh, j’aurais tellement voulu qu’il ne fût pas si beau pour lui mettre mon poing dans la face. Mais je ne pouvais pas, ses beaux yeux noirs étaient intenses, hypnotiques. Son visage était parfaitement dessiné. Ses lèvres… Et ses cheveux châtain foncés parsemés de quelques mèches blondes étaient un peu en bataille. On aurait dit un homme d’affaires décontracté et hyper sexy. J’aurais dû m’insurger, mais j’étais paralysée.

MM

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Matin Libre ». Benin Times n’es pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here