Accueil Culture

Théâtre hors les murs à l’Espace Tchif : « La boîte », une pièce qui en valait la peine

0
PARTAGER

La série d’événements artistiques et culturels du mois de décembre se poursuit à l’Espace Tchif. « La boîte », c’est le titre de la pièce qui a focalisé l’attention des spectateurs, jeudi 07 décembre 2017.

Ecrit par Jean Pierre Siméon et mis en scène par Jean Michel Coulon, le texte fait intervenir une femme qui entre chez elle dans son salon avec une urne, une boîte dans les mains. Que contient-elle ? Les cendres d’un amour, l’amour d’une vie,son cher époux. Plus exactement, cette femme, toute de noir vêtue, parle de ce qu’il reste de son amour, maintenant qu’elle est revenue après les obsèques de son compagnon, avec cette urne dérisoire et encombrante. C’est du moins, ce qu’elle laisse croire… une heure durant, elle s’adresse à son mari, elle parle d’amour, du passé, elle va recréer le quotidien de sa vie, à table, dans l’attente du retour à la vie… Fatiguée, torturée, affaiblie, elle va changer d’apparence. Très vite elle deviendra une femme très élégante, et elle attend son mari. Jean Pierre Siméon offre un texte subtil et délicat, intelligent, brillant, drôle, qui parle d’amour. Cette boîte est une boîte de Pandore : comédie, drame, quiproquo et coup de théâtre en sont le contenu. Le texte déjoue toutes les attentes, et c’est lui qui plutôt met en boîte ! « Ceux qui s’aiment même vieux, ils se tiennent la main comme des enfants… », conclural’actrice Florisse Adjanohoun. « C’est assez intéressant, c’est comme si on vit sa mort. Il y a tellement de choses là-dans, que cela vaut la peine d’être vécu »,lancera le musicien béninois Marcel Kpadé, au terme du spectacle. « C’était vraiment un voyage dans l’inconnu, un voyage plein de surprises, on y fait son propre deuil, c’est un passage très agréable », s’exclamera Jamel pour sa part.

Thomas AZANMASSO

Source : aCotonou

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here