Accueil Culture

Réveil spirituel et économique : L’Eglise évangélique prie pour le Bénin

Réveil spirituel et économique : L’Eglise évangélique prie pour le Bénin | Benin Times
Les pasteurs de l'Eglise évangélique...
Les pasteurs de l’Eglise évangélique…

Dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 juillet 2019, plus d’une centaine de pasteurs de l’Eglise évangélique du Bénin, entourés des fidèles se sont réunis pour une veillée de prières au Palais des sports de Cotonou. Porter le message de Dieu et rétablir le rôle de l’église dans la vie de la nation : tels étaient les objectifs annoncés lors de cette rencontre dénommée Convocation solennelle.

...ont prié pour le Bénin
…ont prié pour le Bénin

C’est dans une ambiance solennelle que s’est déroulée la veillée de prières organisée par l’Eglise évangélique du Bénin. Près de 5000 personnes se sont retrouvées pour écouter le message de Dieu, mais aussi et surtout pour intercéder pour le Bénin et définir officiellement une nouvelle ère pour l’Eglise évangélique. Autrefois divisée par les intérêts individuels, l’Eglise évangélique au Bénin a appris de ses échecs et a décidé de s’unir pour restaurer l’autel de Dieu. Le révérend Ernest Ouéounou, les prophètes IthielDossou et Adankon Emmanuel, le bishop Josué Ahounou, les apôtres Augustin Tongsi et Rocher Dossou, le pasteur  Valery Ango et le docteur Patrick David Chaou ont été choisis à l’occasion pour prêcher et prier au nom de l’Eglise évangélique du Bénin. A l’entame, le révérend Ouéounou a insisté sur le pouvoir de l’autorité politique et la responsabilité des fidèles d’église dans les violences postélectorales dans le pays. L’heure est grave, a-t-il insisté, car Jezabel et les faux prophètes ont pris le pays d’assaut et les fils du Royaume doivent se réveiller de leur sommeil avant qu’il ne soit trop tard. Le prophète Emmanuel Adankon, à sa suite, a expliqué comment l’église a failli dans son rôle. L’église, a-t-il dit, a contribué à faire passer Dieu pour un incapable. Par ailleurs, il a indiqué que les causes des troubles sont spirituelles et il revenait à l’église d’anticiper le combat au lieu de chercher à jouer au médecin après la mort. Le prophète Ithiel Dossou a dit, quant à lui, que l’heure du réveil a sonné pour la nation béninoise. Mais ce réveil implique l’unité de tous. En effet, les fils de Dieu doivent être revêtus de la puissance de Dieu de sorte que la voix de l’Éternel soit portée haut et s’impose à tous. Il est question que le rôle de l’église soit reconnu et bénéfique pour la nation. Le Bishop Ahounou Josué, à son tour, très inspiré, a restauré l’autel de Dieu qui sera porté aux quatre coins du pays pour installer l’Eglise dans le rôle qui est le sien. Au cours de cette veillée de prières, des chantres ont été invités à entretenir la flamme de la foi et apporter leur participation à cette rencontre unique pour le Bénin. Le Pasteur AbitorMakafui du Togo, Gildas Zinsou et Blekpon du Bénin ont, à travers des louanges et chants d’adoration, contribué à la réussite de l’évènement. Satisfaits du travail accompli cette nuit-là, les responsables de l’Eglise évangélique du Bénin ont invité le peuple à entretenir la flamme ainsi allumée. Ils iront, avec l’autel de Dieu, dans toutes les contrées du Bénin pour annoncer et partager le message avec tous les fidèles, quelle que soit leur congrégation religieuse, afin de rétablir le rôle de l’église dans la vie sociale nationale.

Lire aussi  Echanges dans le cadre du festival ‘’Afropolitan Nomad’’ : L’engagement citoyen des acteurs culturels au cœur du débat

jQuery(document).ready(function($) {
$.post(‘http://quotidien-lematinal.info/wp-admin/admin-ajax.php’, {action: ‘parution_view_count’, id: ‘58231’});
});

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Le matinal ». Benin Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook