Accueil Culture

Musique au Bénin : Le groupe Apouké est de retour

0

Apouke

(Merveille Zinsou encore pour le ‘’Mamiwata’’ ?)
Dans une vidéo postée par l’internaute Ulrich Akakpo sur la plateforme Facebook, avant-hier 15 août 2018, le chanteur Merveille Zinsou alias Apouké devenu entre-temps ‘’Space’’ et Abdoul plus tard rebaptisé ‘’Fikira’’, tous deux membres actifs de l’ancien groupe de musique ‘’Apouké’’ ont annoncé le retour en force du ‘’système’’. En effet cela fait 15 ans que le groupe s’est émietté à cause de quelques divergences internes. À travers un nombre importants de morceaux et leur style vestimentaire, le groupe a fait parler de lui à l’époque. « Nous sommes de retour. Notre troisième, Kékéli, est absent c’est pourquoi il n’est pas intervenu en direct avec nous dans cette vidéo. Mais depuis le Ghana nous allons le contacter et il va vous confirmer qu’il sera effectivement avec nous pour une nouvelle aventure. Nous sommes de nouveau ensemble, Apouké est encore là », confirme Abdoul avant de présenter à l’opinion les excuses du groupe pour leur absence inattendu de la plateforme musicale béninoise. « J’espère que nous seronspardonnés, j’espère que vous allez aimer ce retour. On est à nouveau sur le point de départ. On espère qu’on accomplira par cet acte de réconciliation et de retour, ce qui se doit. C’est le nouveau départ du groupe ‘’Apouké’’. Le groupe sera au complet » Confirment conjointement Merveille et Fikira. « Moi franchement je suis content de vous voir ensemble à nouveau ! Bravooooo pour l’initiative… »S’exclame l’internaute Hounwanou Guy, certainement fan du groupe. « Cool mes grands et que les bénédictions soient je vous souhaite beaucoup de courage, vive la famille Apouké » appuie Narcisse Dèhoumon. Preuve que le groupe, malgré tout ce qui a été dit de lui, reste et demeure une légende pour les amoureux des belles notes musicales.

Un retour au ‘’Mamiwata pour Merveille Zinsou…

Dans un entretien qu’il a accordé au confrère Donatien Gbaguidi du journal L’Evénement Précis en avril 2015, celui qui à l’époque se faisait appeler ‘’Yémadja le messager’’ et qui se revendiquait de la religion endogène ‘’Mamiwata’’, a déclaré avoir définitivement rompu avec cette divinité des eaux.« J’ai rencontré le Christ et j’ai laissé Mamiwata. Merveille Zinsou, c’est mon nom à l’état-civil. Après toutes mes expériences, j’ai décidé de porter désormais ce nom comme mon nom d’artiste. L’autre raison est que ce prénom est lié à Dieu. J’ai choisi de le porter désormais parce que j’ai donné ma vie à Jésus-Christ de Nazareth. C’est aussi simple que ça.Je vous assure que je suis désormais dans une église évangélique. Je suis donc chrétien. Vous savez, je n’aime plus trop parler de Mamiwata. Ce que je peux vous dire, c’est que pendant cet épisode douloureux de ma vie, tous mes amis m’ont quitté. Sur mon chemin, c’est Dieu seul que j’avais vu.» a affirmé Merveille Zinsou fraichement revenu d’une situation sanitaire peu reluisante.Maintenant l’artiste entend retourner à ses racines avec ses compagnons d’antan.La contradiction semble s’afficher mais les regards doivent rester fixés sur ce retour pour voir si le feeling sera le même.

Teddy GANDIGBE

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Matin Libre ». Benin Times n’es pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here