Accueil Culture

Dans un nouveau single : Miss Espoir touche du doigt un coin sensible des femmes

Dans un nouveau single : Miss Espoir touche du doigt un coin sensible des femmes | Benin Times
Dans un nouveau single : Miss Espoir touche du doigt un coin sensible des femmes

(‘’Championnat’’ détourne toute attention du contenu du morceau)

L’artiste chanteuse Miss Espoir connu pour son cœur d’or, vient d’enrichir le marché discographique béninois d’un tout nouveau single intitulé ‘’Championnat’’. Découverte.

Son imagination fertile lui a encore permis de gratifier les mélomanes d’une nouvelle production discographique. Miss Espoir lance fraîchement ‘’Championnat’’. Et pour ceux qui ne le savent pas, loin d’être une chanson dédiée à l’équipe nationale de football ou carrément au monde du sport béninois, ce single projette les regards sur un fait traditionnel auquel les femmes sont des coutumières de manière transversale. La rivalité légendaire qui oppose souvent deux femmes lorsque l’équerre de leurs yeux se pose sur un même mâle pour ne pas dire un homme qui répond à leur goût. La parole qui ouvre le morceau en dit long. «  Pour toutes les rivales ! Les rivales c’est pour vous » psalmodie l’artiste au début de la chanson. A en croire la chanteuse, pour bien rivaliser et décrocher le précieux sésame qu’est l’homme, on n’a pas besoin de consulter les marabouts ou de recourir à des pratiques peu catholiques pour atteindre son objectif. Pour la paraphraser, ‘’le vrai challenge se joue sur un terrain que tout le monde connaît, le lit’’. D’où le titre ‘’championnat’’. Parce que pour qu’une femme parvienne à conquérir le cœur de son homme, à en croire Miss Espoir, elle doit sortir le grand jeu dans le lit de l’homme. Un peu pour signifier comme l’autre ‘’assuré le ventre et le bas-ventre’’ est la clé qui ouvre les portes du succès dans cette compétition. « Tu m’en veux pourquoi ? Je n’ai rien contre toi. Tu me dis je suis coupable et tu veux me tuer. Tu t’en vas retrouver les marabouts pour toi c’est devenu concurrence. La rivalité s’est installée mais faisons tout en clair. Je veux être face à ma rivale. On n’a qu’à aller au championnat. Eh ! Ma rivale c’est mieux le combat au lit que de vouloir ma mort. On va jouer dans le lit. Faisons le championnat dans le lit… », invite l’artiste de façon impersonnelle à toutes les personnes victimes de la situation.

Lire aussi  Promotion de la culture : Esmac-Hwendo effectue sa rentrée Académique 2016-2017

Le plaisant sur le morceau…

De la Word music fluide et dansante qui retient l’attention par la sonorité du Talking-drum (le Ogbon) en fond sonore basique avec un arrangement qui tutoie la perfection. C’est ce à quoi ressemble ce single qui tourne en boucle sur les plateformes de téléchargement et d’écoute libre à savoir : Facebook, YouTube, Instagram et autres. Ce nouveau single de la vedette Miss Espoir, dans une démarche sensibilisatrice, touche un point sensible dans la pratique des forces occultes. En effet, l’artiste a compris à travers le morceau que les réalités cultuelles et culturelles sont notamment utilisées au Bénin pour des fins de méchanceté. Et cela court les rues surtout quand il s’agit des types de rivalités qu’elle a évoqués dans la chanson. Le Bénin, ancien Dahomey, est vu de l’extérieur comme étant le berceau du Vodoun et ses fils et filles sont même identifiés comme tel. Cela exige de la population béninoise, la valorisation, la protection et la préservation de ce riche patrimoine de toute dérive. C’est pour cela que l’artiste a trouvé la formule juste d’inviter les rivales au jeu sain du lit en les détournant savamment des pratiques obscènes et vicieuses des forces occultes qui relèvent du riche patrimoine culturel du Bénin, le Vodoun.

Lire aussi  Concours de Slam en langues locales : L’ACCC appelle à l’expression des talents

 

Teddy GANDIGBE            

Source: Matin Libre

Commentaires Facebook