Vainqueurs du Gist 2016, Luc Alapini et l'équipe de Tuniar rêvent plus...

Vainqueurs du Gist 2016, Luc Alapini et l'équipe de Tuniar rêvent plus grand

0
PARTAGER

Le jeudi 21 avril 2016 ils ont réalisé l’exploit à Dakar. Devant 600 autres concurrents venus d’Afrique et 28 équipes sélectionnées, l’équipe formée par Luc Alapini et Rachael Orounor remporte l’édition 2016 du Gist, le “Global Innovation Through Science and Technology“(GIST), “Startup Boot Camp” de Dakar.

Pour sortir du lot, Luc Alapini et Rachael Oroumor avaient mis en compétition la startup Tuniar qu’ils ont créé il y a quelques années déjà.

Tuniar est un service inclusif de paiement qui permet aux africains de connecter plusieurs comptes de monnaie électronique dans une seule carte de débit utilisable dans toute l’Afrique pour faire des paiements en ligne et des paiements locaux.

En 2015, on comptait pas moins de 150 millions de comptes de monnaie mobile en Afrique. L’objectif de Tuniar est de libérer le potentiel du commerce en ligne sur un continent où le taux de bancarisation est encore bien faible.

 

Tuniar a introduit une nouvelle technologie de Cartes Magnétiques (Tuniar Card) qui permet de réunir plusieurs comptes de monnaie mobile en Afrique dans une seule carte de débit. Avec cette innovation, tous les Africains qui possèdent un compte de monnaie mobile, peuvent aisément payer des biens et services sur internet en Afrique ou tout simplement payer dans un commerce local.

Tuniar offre une plateforme sécurisée aux plateformes en ligne en Afrique pour recevoir automatiquement des paiements de tous les Africains qui possèdent un compte de monnaie électronique, qu’ils soient lettrés ou pas.

Cette innovation offre de nouvelles possibilités qui va révolutionner comment les Africains s’échangent de l’Argent.

 

Reconnaissance et responsabilité

Pour Luc Alapini, la victoire au Gist 2016 est avant tout une reconnaissance mais surtout un challenge.C’est une très grande responsabilité de remporter le GIST Startup Boot Camp. Il s’agit d’une attente légitime que l’Afrique place en nous”, a-t-il laissé entendre alors que nous l’avons interrogé à Cotonou. Le jeune entrepreneur croit fermement en la nécessité de Tuniar dans le contexte africain et se dit prêt à relever le défi :

“Si Tuniar a été distingué parmi 600 autres entreprises africaines, cela symbolise combien il est important aujourd’hui pour les africains de pouvoir échanger de l’argent plus facilement. Et mon équipe et moi comptons faire preuve de plus d’innovation et de pragmatisme pour relever ce défi.”

 

Rêver grand

Le concours Gist 2016 est doté d’une enveloppe financière de 2000 dollars. Une somme certes non négligeable mais l’objectif de l’équipe est encore plus grand. Luc Alapini ne veut pas dormir sur ses lauriets et compte bien mener le projet Tuniar à terme.

Aujourd’hui, Tuniar est dans sa phase finale de développement, et des expérimentations ont déjà été effectuées. Nous nous concentrons actuellement sur les partenariats nécessaires à l’expansion rapide de Tuniar et à la mise en place d’un cadre légal approprié. Nous discutons activement avec des opérateurs techniques de services financiers, des opérateurs de monnaie électronique, des banques et d’autres partenaires financiers.”

 

 

Mieux, Luc Alapini est très confiant dans l’avenir et ne s’en cache pas. “Nos activités évoluent à un rythme satisfaisant, et Tuniar sera accessible à tous dans un très court délai”, a-t-il conclu. Il ne reste plus qu’à souhaiter, à lui et à son équipe, bon courage pour la suite.

Benin tech

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE