Accueil Techs

Bots for Messenger Challenge : le béninois Derrick KPAKOSSOU fait partie des finalistes

0
PARTAGER

C’est dans le but de récompenser les entrepreneurs et les développeurs du Moyen-Orient et d’Afrique capables d’exploiter le pouvoir des bots pour créer d’innovants services et applications que le concours Bots for Messenger a été lancé par Facebook.

Pour rappel, un bot est une sorte de robot conversationnel utilisé par les plus grandes plateformes (Facebook, Slack, WeChat, Skype…) afin de proposer des services élaborés aux entreprises. Ils sont programmés pour réaliser des tâches automatisées, comme dialoguer avec des utilisateurs, en leur donnant l’impression de converser eux-mêmes avec une vraie personne.

 

Bots for Messenger Challenge

Sur plus de 1 000 candidats enregistrés au Moyen-Orient et en Afrique pour ce concours "Bots for Messenger Developer Challenge", Facebook a seulement retenu 60 finalistes, le 17 mai 2017. Ces concurrents ont pour défi de créer des bots dans l’une des trois catégories de leur choix : Jeux et divertissement, Productivité et utilité; et biens sociaux.

Parmi ces 60 finalistes, douze pays ont été retenus en Afrique sub-saharienne. Il s’agit de l’Afrique du Sud (1), du Bénin (1), du Cameroun (2), de l’Ethiopie (2), du Ghana (2), du Kenya (6), du Madagascar (3), du Nigéria (4), de l’Ouganda (3), du Sénégal (3), de la Tanzanie (1) et du Zimbabwe (2).

Au Bénin, c’est la candidature du développeur d’application Web et Mobile Derrick KPAKOSSOU inscrit dans la catégorie Productivité et utilité qui retient l’attention à travers son bot dénommé « Boolo ».

Dans son communiqué, Facebook indique que les 60 équipes finalistes ont chacune remporté un Gear VR et un Smartphone, une heure de mentorat Facebook et des outils et services de FbStart d’une valeur de 40 000 dollars puis un programme Facebook initié en vue d’aider les start-up mobiles débutants à construire et à développer leurs robots.

 

A quoi sert « Boolo » ?

Se proposant de faciliter la vie de toute personne à la recherche d’un emploi, « Boolo », bot créé par Derrick KPAKOSSOU permet de trouver plus facilement du travail grâce à Messenger. Ce bot se veut être un assistant personnel aux utilisateurs de Messenger puisqu’il est autonome et permet également de soumettre automatiquement les candidatures de ses utilisateurs aux entreprises qui recrutent. Ce bot qui actuellement en version beta est accessible sur ce lien https://www.messenger.com/t/boolo.africa.

 

D’où vient donc la motivation de créer « Boolo » ?

C’est essentiellement le concours Bots for Messenger Challenge qui a incité Derrick à réaliser son bot « Boolo ». « Je développais déjà des bots pour certains clients. J’avais un site web sur lequel je publiais des offres d’emplois et j’avais pour projet de le transformer en bot. Ce concours m’a motivé et j’ai pu le faire. », explique Derrick KPAKOSSOU.

Il faut préciser que la compétition se poursuit toujours et que les équipes qualifiées pour la finale de ce concours international de développement de bot gagnent 20 000 dollars supplémentaires. Les gagnants seront annoncés le 19 Juin prochain.

Néanmoins, cela n’émousse en rien les ardeurs du Béninois Derrick qui ambitionne de se positionner sur le marché de développement des bots Messenger en Afrique. En ce moment, rassure le créateur de "Boolo", « Mon équipe et moi travaillons sur quelques bots pour faciliter l’accès à certains services sur Messenger. Nous avons aussi conçu un système qui permet aux entreprises d’automatiser la gestion de leur relation client avec des bots. Ce système est actuellement en test chez quelques entreprises.»

Par Arias ADIKPONSI


Source : Benin tech

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here