Uemoa 2016/ Match Bénin # Sénégal : Un nul qui élimine définitivement...

Uemoa 2016/ Match Bénin # Sénégal : Un nul qui élimine définitivement le Bénin

0
PARTAGER

Les Ecureuils locaux du Bénin n’ont pas pu créer la sensation sur le terrain de Kuékué hier mardi 29 novembre 2016. Pour le compte de la 2e journée de la poule B du tournoi de l’Uemoa, le team local s’est contenté d’un nul et vierge (0-0) qui scelle définitivement le sort du Bénin. Désormais éliminée, la troupe à Mathias Déguénon va chercher à sortir par la grande porte face au Burkina Faso qui sera quant à lui, à la quête d’un succès impératif.

Dos au mur avant cette confrontation, les Ecureuils locaux du Bénin avaient systématiquement besoin d’une victoire pour se relancer dans une poule B où deux équipes avaient pris une option pour la bataille de la première place. Deen Koukpéré et cie devraient livrer une finale avant l’ultime journée du groupe. Ainsi, dès le coup d’envoi de la rencontre par l’arbitre Ivoirien Miessan Allou, les poulains de Mathias Déguénon ont tenté d’assiéger le camp sénégalais mais sans pouvoir inquiéter le gardien de but Lamine Sarr. Le système de jeu mis en place par Déguénon a changé la physionomie de la rencontre, laquelle était faite de petites passes et de ré-dédoublement. Face aux géants sénégalais, le Bénin a trouvé de petites failles mais sans pouvoir concrétiser les rares occasions. Côté Sénégalais, les minimes opportunités ont été vidangées. Et c’est fort logiquement que le juge de la rencontre a sifflé la fin de la première partie (0-0).

De retour des vestiaires, les Ecureuils plus engagés et gonflés à bloc ont continué sur la même lancé. Marcelin Koukpo (certainement l’homme du match), Waris Aboky, Ghislain Débouto, et autres,ont à maintes reprises mis en danger la défense sénégalaise mais se heurtaient sur le dernier rempart. Le Bénin a eu la balle du match à deux, voire trois reprises mais la maladresse et l’inefficacité des attaquants béninois ont eu raison d’eux. Conséquence, le Bénin s’est contenté d’un nul et vierge (0-0) qui l’élimine définitive de la course pour une place en finale. Notons en première heure, que le Burkina Faso a battu la Guinée Bissau (1-0) et devient un précieux prétendant pour la lutte à la finale.

Abdul Fataï SANNI, de Kuékué
(Lomé, Togo) pour Matin Libre

Résultats de la poule B

Guinée Bissau # Burkina Faso 0-1
Bénin # Sénégal 0-0

Classement au terme des matches

Sénégal 4 points +1 Burkina Faso 3 points
Guinée Bissau 3 points Bénin 1 point -1

Impressions après match

Mathias Déguénon, sélectionneur du Bénin

«Contrairement à la première rencontre où j’étais un peu déçu, ce soir, je peux dire que je suis satisfait du résultat. Parce que j’ai vu une équipe très engagée, une équipe qui voulait la victoire, une équipe qui a su mettre en pratique tout ce que nous lui avions dit. Et je crois que dame chance n’a pas été de notre côté. Nous n’avions pas été réalistes devant les buts malgré les nombreuses occasions que nous avions eues. Mais, je suis satisfait de l’ensemble de la rencontre».

Ba Moussa, Capitaine du Sénégal

« On savait que le match n’allait pas être facile. Donc, comme vous le savez, pour le premier match, on a eu les trois points et le Bénin avait zéro point. Et forcement, en jouant aujourd’hui, on savait que le Bénin est venu pour prendre les trois points et on savait que le match n’allait pas être facile. Mais, ce match est du passé et on pense déjà au match à venir».

François Koto, Entraîneur du Sénégal

« Ce que je peux dire, c’est que, je suis très satisfait de mes joueurs. On a montré quelque chose de mieux. Ça commence par venir. Parce que, si le match a été un peu difficile, c’est parce qu’on a raté trop d’occasions de but. Si on avait concrétisé ces occasions, peut-être qu’on ne serait pas là aujourd’hui. Néanmoins, je félicite les adversaires du Bénin qui ont très bien joué aujourd’hui (hier mardi, ndlr). Je pense que si le Bénin avait joué ce match contre la Guinée Bissau, le Bénin n’allait jamais perdre ce match. Aujourd’hui ça se comprend. C’était le match de leur vie. C’est une équipe qui voulait rester pour jouer le reste de la compétition. Sachant que, si elle perdait, elle est complètement out de la compétition. Donc, c’est normal qu’on assiste à un match difficile comme cela. Et moi, je suis très satisfait du résultat qui me maintient toujours en première position et maintenant, on va gérer le troisième match. Comme je l’ai dit, il faut gérer match par match et chaque match avec sa réalité. Les deux matches sont terminés et il nous reste la Guinée Bissau. Si on gagne, on est premier de la poule. Donc, il n’y a pas de soucis. On va mettre notre va-tout pour sortir premier du groupe».

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE