Tournoi de l’UEMOA 2016/Fin de la 1ère journée dans les poules: Plus...

Tournoi de l’UEMOA 2016/Fin de la 1ère journée dans les poules: Plus d’équipe à la traîne dans la sous-région !

0
PARTAGER

Toutes les équipes présentes à la 7ème édition du Tournoi de l’UEMOA 2016 ont fait leur première apparition au terme des matches de ce 27 novembre 2016. Premier constat qui se dégage de ces duels, le niveau est appréciable sur l’ensemble des rencontres. La palme d’or des plus beaux matches irait sans conteste aux duels Sénégal-Burkina Faso et Togo-Mali. Les matches Côte d’Ivoire-Niger et Bénin-Guinée-Bissau ont presque laissé les irréductibles du ballon rond sur leur faim.

Preuve et fruit du progrès tactique qu’a connu cette compétition zonale, la Guinée-Bissau, longtemps abonnée à récolter des défaites fleuves dans les tournois de l’UEMOA, affiche en cette année 2016 bonne mine, un excellent état d’esprit et une appréciable lecture tactique. Un progrès footballistique qui augure d’une prestation honorable des Bissau-Guinéens en janvier 2017 au Gabon, à la faveur de la CAN.

Compte tenu du décalage dans les programmations des Championnats nationaux dans cette sous-région, plusieurs formations présentes à Lomé ont envoyé des équipes de jeunes (U20) au Togo.

De jeunes émissaires qui sont surtout loin du ridicule !! A l’issue de la première sortie de tous les participants à ce tournoi régional, Sénégalais, Burkinabés et Maliens semblent avoir un bagage technique, tactique et surtout une forme physique plus au point que les autres compétiteurs qui prennent part à ce rendez-vous sportif annuel à Lomé. Les seconds matches de groupe qui débutent à partir de ce 28 novembre 2016 devraient très rapidement situer les férus du foot dans l’UEMOA sur ces conjectures précitées.

Avec un budget 2016 tournant autour de 400 millions de fcfa, le Tournoi de l’UEMOA devrait ainsi constituer encore durant les prochaines années une rampe de lancement de la carrière internationale de plusieurs joueurs ouest-africains. Ils sont nombreux, ces footballeurs de l’UEMOA à avoir tapé dans l’œil des recruteurs, après avoir défendu leurs couleurs nationales ces sept dernières années pour le compte de ce tournoi zonal.

Après sept éditions, plusieurs voix s’élèvent toutefois parmi des analystes du foot régional pour un élargissement du nombre de matches de ce tournoi; une donne qui impliquerait l’introduction de l’épreuve des demi-finales dans cette compétition qui n’offre pour l’heure, depuis son lancement en 2007, qu’une qualification directe des 1ers des poules pour la grande finale.

Par Edem GADEGBEKU

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE