Tournoi de l’Uemoa 2016 : Les Ecureuils en préparation hors de Cotonou

Tournoi de l’Uemoa 2016 : Les Ecureuils en préparation hors de Cotonou

0
PARTAGER

C’est loin de leur base habituelle (Cotonou) que les Ecureuils locaux du Bénin vont poursuivre leur série de préparation dans le cadre de la 7e édition du tournoi de l’Uemoa. C’est la nouvelle programmation proposée par Mathias Déguénon, entraîneur du team local. L’équipe locale du Bénin, qui a quitté Cotonou hier, jeudi 3 novembre 2016 devra livrer plusieurs matches amicaux avec les équipes du Nord-Bénin et du centre. Et le premier test sera face aux Lions de l’Atacora, ce vendredi 4 novembre 2016 sur le terrain de Natitingou. Suivra dimanche prochain, une autre rencontre face aux Panthères de Djougou. Au cours de leur séjour, l’équipe emmenée par le duo Mathias Déguénon et Bruno Goudjo Adoula aura à rencontrer d’autres équipes telles que, Entente de Kandi, Réal de Parakou, Buffles du Borgou, Tonnerre de Bohicon, As Tado puis Jsp. Rappelons que l’équipe béninoise a déjà disputé deux matches amicaux à Cotonou respectivement face aux Buffles du Borgou (3-0) et aux Requins de l’Atlantique (1-1). La compétition aura lieu du 26 novembre au 2 décembre 2016 et le Bénin est logé dans la poule B aux côtés du Sénégal, du Mali, et de la Guinée Bissau.

Abdul Fataï SANNI

 Les utiles conseils de Lazadi à l’équipe locale

Recordman béninois du nombre de participation au tournoi de l’Uemoa (3 participations dont 2 fois finalistes, Ndlr), le défenseur international béninois Fousseni Lazadi a décidé de donner des instructions pratiques à ses jeunes frères qui se préparent pour la 7è édition de l’Uemoa. L’ancien portuaire croit à un miracle des Ecureuils malgré l’absence d’un championnat de football. «Le Bénin n'a jamais fait piètre figure au tournoi de l’Uemoa», a-t-il laissé entendre avant de s’adresser à l’ossature actuelle. «Au cours du tournoi, il faut être très concentré en faisant une bonne entrée. C'est-à-dire, gagner coûte que coûte le premier match. Puisque, c’est uniquement les premiers des deux groupes qui s’affrontent en finale », a-t-il prévenu. «C’est possible que le Bénin remporte le tournoi de l’Uemoa malgré l’absence d’un championnat local. Mais à condition qu'il y ait une bonne organisation (…). Avec le staff technique mis sur pied, j'ai confiance. Le Bénin n'a jamais fait piètre figure au tournoi de l’Uemoa malgré tout», a-t-il déclaré.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE