Suspension du Bénin par la Fifa: Déjà les premières victimes de la...

Suspension du Bénin par la Fifa: Déjà les premières victimes de la mesure

0
PARTAGER

Déjà plusieurs jours que le Bénin fait l’objet de la mesure de suspension à lui infligée par la Fifa. L’ultimatum donné par l’instance faîtière du football mondial reste la rétractation de l’ordonnance du juge de première instance du Tribunal de Porto-Novo et l’organisation du Congrès électif de la Fbf.

En effet, par rapport au dossier du Tribunal de Porto-Novo, il a été mis en délibéré pour jugement à être rendu à une date à laquelle le juge avait estimé ne pas être prêt. Ce qui a amené le juge à donner une nouvelle date où il pourrait rendre sa décision. Ainsi, les avocats du Comité de normalisation et de la partie plaignante ont abondamment déjà plaidé.
La récente date proposée par le juge était vendredi 20 mai dernier. Mais aux dernières nouvelles, l’audience n’a pu avoir lieu. Sans fixer plus précisément un autre jour pour sa tenue, le juge a préféré la reporter à une date ultérieure. Voilà donc qui en ajoute à l’incertitude à laquelle le football béninois est aujourd’hui en proie. Le dénouement n’est certainement pas pour bientôt, encore que rien n’indique que le juge rapportera son ordonnance. Rien ne l’oblige à le faire non plus. Dans ces conditions, tout le monde croise les bras et l’attendra tout le temps qu’il mettra pour se décider. Tout compte fait, il finira quand même par se prononcer. Le juge est bel et bien dans son rôle. Saisi par une partie, il était tenu de les écouter. Ceux qui sont allés vers lui, sont pourtant de vrais habitués des rouages et des arcanes du monde du football. Après avoir contacté la Fifa et n’ayant pas eu gain de cause, ils ont par détournement de procédure choisi d’aller devant une juridiction étatique sachant qu’elle n’est pas compétente pour pouvoir statuer sur des faits liés au football. Dans le cas d’espèce, il ne s’agit pas d’une affaire de délit de droit commun. Au regard de tout ce qui précède, il est évident que la Fifa ne lèvera sa sanction, qu’au moment où elle réalisera que l’interdiction d’organiser le Congrès électif de la Fédération a été enfin rapportée.

A qui le tour après les juniors ?

Déjà, les conséquences de la mesure de suspension ne se sont pas faits attendre. Au nombre des 14 matches programmés pour le compte du 2e tour de la 20e édition de la CAN U-20, Zambie 2017, les Ecureuils juniors devraient être du côté du Caire, dimanche 22 mai, pour affronter leurs homologues des Chevaliers de la Méditerranée de la Libye. Mais les poulains de Antoine Abattan et Mathias Déguénon n’ont pu effectuer le voyage. Certes, dans l’espoir que la situation connaitrait une évolution, vendredi 20 mai dernier, le Conor avait pris le soin de solliciter, auprès de la Caf, le report du match. Jusqu’à dimanche dernier, le gouvernement à travers le ministère des Sports leur a recommandé de ne pas quitter leur hôtel, en améliorant davantage leurs conditions d’hébergement. Sauf un miracle, ils ne pourront plus livrer ce match.
Comme les juniors, ce sont les seniors qui risquent de connaître le même sort. Dès après-demain, mercredi 25 mai en principe, les poulains d’Oumar Tchomogo sont appelés à être en regroupement à Cotonou d’où ils se rendront à Niamey pour affronter, dimanche 29 mai prochain, le Mena du Niger. Cette explication leur permettra de mieux préparer leur échéance de la 5e et avant dernière journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017 contre le Nzalang Nacional de la Guinée Equatoriale, dimanche 5 juin prochain à Cotonou. Elle s’inscrit dans le cadre des matches de la journée Fifa prévue du 20 au 31 mai. Pour Gabon 2017, Stéphane Sességnon et ses coéquipiers gardent leurs chances de qualification intacte?

Les juniors n’ont pas connu les mêmes chances que
leurs homologues ivoiriens et guinéens aux prises ici
2e tour des éliminatoires de la CAN U-20
Quelques résultats enregistrés :
Burundi 0-1 Nigeria
Mozambique 1-1 Lesotho
Namibie 0-0 Afrique du Sud
Côte d’Ivoire 1-2 Guinée
Tunisie 1-2 Sénégal
Burkina Faso 1-1 Congo
Angola 3-0 Gabon
Gambie 1-0 Maroc
Mauritanie 0-3 Mali
Maurille GNASSOUNOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE