Signature du procès-verbal entre la Chine et le Bénin : Le stade...

Signature du procès-verbal entre la Chine et le Bénin : Le stade Mathieu Kérékou et le Palais des sports bientôt rénnovés

0
PARTAGER

Après plus de 30 ans d’existence, le stade de l’Amitié Mathieu Kérékou et le Palais des sports de Cotonou seront réfectionnés pour la première fois. Pour ce fait, il a été procédé à la signature du procès-verbal devant conduire à la réhabilitation de ces infrastructures. C’était hier mercredi 30 mars 2016, dans l’enceinte de la salle de Conférence du Palais des sports, entre la partie chinoise et béninoise.

Inauguré en 1982, le stade de l’Amitié sino-béninoise, désormais baptisé «stade Mathieu Kérékou», après 34 d’existence va recevoir quelques réaménagements afin de répondre aux exigences des normes internationales. Une noble décision qui a été saluée par la commission interministérielle et celle de la partie chinoise. Lesquelles ont travaillé pendant plus de deux ans dans un esprit de fraternité pour que le procès-verbal soit consensuel. Pour Chabi Koto Kpéra, Directeur de l’Office de gestion des stades du Bénin (Ogsb), les premiers bénéficiaires sont les usagers qui seront désormais mis dans les meilleures conditions. Pour la réussite des travaux, 17 experts chinois seront dépêchés au Bénin. A en croire Ma Genxi, Chargé aux affaires économiques et commerciales de l’Ambassade de Chine, la réfection du stade sera financée par la partie chinoise. Pour lui, ces travaux sont le signe du bon partenariat entre les deux pays car dit-il, «la Chine accorde de l’importance aux engagements liés à la coopération ». Toutefois, il a rassuré que les travaux se feront sans contrepartie. «Le stade a fait son temps et nos partenaires ont constaté sa dégradation», va marteler Antoine Attikpa, secrétaire général du Ministère des sports et représentant le ministre Affo. Selon lui, le procès-verbal élaboré est un document qui va servir à la réhabilitation de ces infrastructures. «Ce procès-verbal est très important et ça tient lieu du contrat, un document de référence pour l’exécution des travaux », va-t-il faire savoir avant de souhaiter que les travaux finissent le plus vite possible et tiennent dans le délai imparti.

Abdul Fataï SANNI

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE