Séminaire sur les politiques publiques de jeunesse : Oswald Homéky pour l’éradication...

Séminaire sur les politiques publiques de jeunesse : Oswald Homéky pour l’éradication de l’extrémisme

0
PARTAGER

La salle Kaba de l’hôtel Azalaï de Cotonou accueille du 7 au 8 novembre 2016, le séminaire sur les politiques publiques de jeunesse et la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent chez les jeunes. A l’ouverture dudit séminaire, Oswald Homéky, ministre des Sports a exhorté les participants à faire des propositions qui aideront l’espace francophone à éradiquer l’extrémisme et la radicalisation.  

Organisé par l’Organisation internationale de la francophonie (Oif) en collaboration avec le ministère des Sports du Bénin, ledit séminaire a  pour objectifs, de réfléchir sur la problématique de la radicalisation afin d’identifier et de partager par rapport aux politiques publiques de jeunesse, les bonnes pratiques en matière de lutte contre la radicalisation. Il vise aussi à formuler non seulement les stratégies pertinentes à intégrer dans les politiques publiques de jeunesse mais aussi, à identifier des actions concrètes à mener sur le terrain dans le cadre de la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent chez les jeunes. Pour Moussa Sinon, représentant le directeur de la jeunesse de l’Oif, le séminaire de Cotonou découle de la mise en œuvre initiale de la stratégie de jeunesse de la Francophonie adoptée lors du XVe Sommet de la Francophonie à Dakar en 2014. Ce sommet prévoit l’accompagnement des institutions et des acteurs nationaux de la jeunesse dans le but de renforcer leurs capacités, et leurs compétences, pour accomplir au mieux leurs missions au service de la jeunesse. Aux dires de PassassimAtadéNanguit, représentent du Directeur Bureau régional Afrique de l’Ouest de l’Oif, l’ampleur du fléau de la radicalisation et de l’extrémisme violent requiert, à côté des mobilisations populaires, des actions structurantes pour pouvoir contenir et endiguer ce phénomène qui fait des jeunes à la fois de sinistres acteurs et de malheureuses victimes.

Dans son message, le ministre des Sports Oswald Homéky a réitéré l’adhésion du gouvernement béninois à la cause et a invité les participants à réfléchir sur cette question majeure. A l’entendre, le Bénin, à travers un programme réussi, a mobilisé et sensibilisé les jeunes et les a orientés sur ce qui pourrait être avantageux pour eux. «Le Bénin est fier de partager cette expérience avec les pays de l’espace francophone. Mais, le Bénin reste humble voulant apprendre des expériences des autres pays », a-t-il fait savoir. «Vivement que les résultats qui vont sortir du séminaire aident l’espace francophone à éradiquer définitivement l’extrémisme et la radicalisation», a souhaité Oswald Homéky.

Abdul Fataï SANNI


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE