Renforcement des capacités des acteurs du football : Les arbitres béninois aux...

Renforcement des capacités des acteurs du football : Les arbitres béninois aux petits soins de la Fifa

0
PARTAGER

Dans l’après-midi du jeudi 28 avril, le président du Comité de normalisation du football béninois a procédé à l’ouverture officielle d’un stage pour arbitre d’élite. C’est sous la houlette du RDO Magassa Sidi Bekaye au Centre technique de Missérété.

Cinq mois après leur dernier stage, les arbitres béninois au nombre d’une trentaine, sont de nouveau à l’école pour renforcer leurs capacités au cours d’une formation dirigée par le Malien Magassa Sidi Bekaye assisté des arbitres béninois ayant les grades d’instructeurs nationaux et internationaux. Après le mot de bienvenu du président de la Commission centrale des arbitres, Alain Adjovi, Magassa Sidi Bekaye a d’abord remercié ses collègues instructeurs avant d’encourager les membres du Comité de normalisation et leur président, Me Rafiou Paraïso. « C’est une prouesse du Conor d’obtenir deux stages de haut niveau financés et parrainés par la Fifa en cinq mois, rattrapant ainsi le retard là où même les fédérations normales n’ont pas réussi « , a reconnu Magassa Sidi Bekaye. Il s’est réjoui surtout des résultats physiques obtenus déjà le matin, lesquels, pour lui, sont nettement meilleurs à ceux de l’année dernière. Ce qui explique que ses recommandations ont été mises en application. Le Malien a pour finir, apporté aux arbitres, la bonne nouvelle selon laquelle le matériel de dernière génération entretemps disparu a été retrouvé et ira à qui de droit.

Le président du Conor, Me Rafiou Paraïso, n’a pas caché ses sentiments de revoir les instructeurs de la Fifa. Il a alors témoigné toute la gratitude du Conor à l’endroit de la Fifa pour la promesse tenue. Les instructeurs nationaux et internationaux n’ont pas été aussi oubliés tout comme le président de la Commission centrale des arbitres, Alain Adjovi. Ce dernier ‘’au sein du Conor, se bat pour que vos problèmes soient réglés », a laissé entendre Rafiou Paraïso. « Vous avez la chance de participer à cette formation et j’espère que vous donnerez le meilleur de vous même, afin d’être plus compétitifs aux plans national et international », a-t-il poursuivi. Le stage prend fin lundi prochain. ?

Maurille GNASSOUNOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE