Présélection des Ecureuils en vue des éliminatoires de la Can U20:Drôle de...

Présélection des Ecureuils en vue des éliminatoires de la Can U20:Drôle de manière de monter la sélection

2
PARTAGER

Le Comité de normalisation (Conor) du football béninois ne finit pas de surprendre. En attendant la fin de son mandat le 30 avril, la structure vomie par la majorité des acteurs du football pour avoir travaillé pour le retour des démons de la division à la tête de la Fédération béninoise de football (Fbf), vient encore de s’illustrer de façon négative.

En effet, son président RafiouParaïso vient d’adresser une correspondance (lire ci-contre) aux clubs de Ligues 1 et 2 pour leur demander de mettre leurs joueurs nés au plus tard le 1er janvier 1997 à la disposition du Conor pour des séances de présélection en vue des éliminatoires de la prochaine Can juniors. Si les membres du Conor ne le savent pas, c’est de l’amateurisme en procédant ainsi pour constituer la sélection. Le Bénin, qui a déjà pris part à trois Can chez les seniors, ne peut continuer à naviguer à vue. En réalité, le Conor devrait demander aux techniciens sollicités pour cette tâche de produire des fiches sur les joueurs supposés juniors qu’ils ont supervisés dans le championnat de transition en cours. A partir de ce moment, ces derniers seront convoqués pour un stage qui aboutira à la sélection des meilleurs éléments. Il ne s’agit pas d’inviter les présidents à envoyer leurs meilleurs joueurs de la catégorie. Et si les présidents en question font du copinage dans le choix des joueurs à envoyer aux séances de présélection ?

E.A.B

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. je pense qu’un club doit avoir un staf technique et toutes lettres doivent tre adresse au prsident et affects au domaines competents

LAISSER UN COMMENTAIRE