Pour sécuriser davantage le stade de l’Amitié Mathieu Kérékou: Le préfet Toboula...

Pour sécuriser davantage le stade de l’Amitié Mathieu Kérékou: Le préfet Toboula et le commandant Dine font le ménage de l’esplanade

0
PARTAGER

A la tête d’une forte délégation, le préfet du Littoral, Modeste Toboula en compagnie du commandant de police Idrissou Dine a procédé hier dans la matinée, au déguerpissement des installations encombrantes autour du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou.
Il s’agit des vendeurs de marchandises de toutes natures, qui ont pris d’assaut la partie extérieure du stade. Ils encombrent l’esplanade, la transformant en une galerie où rien n’est ordonné. Vendeurs de riz et de haricot, menuisiers en nombre impressionnant avec des articles divers proposés aux clients (lits, armoires, tables et chaises, etc.), commerçants de produits GSM et de téléphones portables, de friperies ont envahi sans aucune permission les alentours de cet espace qui pourrait abriter aussi de divorcés sociaux disséminés partout.
Déjà tôt le matin, ces occupants illégaux étalent leurs articles et autres biens. Des barbecues y sont même installées.
Ce qui énerve surtout, c’est le peu d’attention accordée aux lieux, où l’on déplore souvent l’insalubrité.
L’on se souvient qu’il fut un moment, les vendeurs d’essence frelatée avaient pris pour leur lieu d’écoulement de produits tout aussi dangereux ces mêmes endroits. Ils y opéraient allègrement lorsqu’un jour, informé de la situation et du risque qu’encouraient les visiteurs et des curieux, le commandant Dine s’est investit dans le « nettoyage humain », renvoyant hors de l’espace ces trafiquants d’essence de contrebande.
De même il y a une semaine, tous les vendeurs qui ceinturaient la face postérieure de chaque établissement scolaire ont été vidés des lieux ; ce qui, du coût, donne un autre aspect de salubrité autour de ces lieux d’apprentissage.
Aujourd’hui encore, c’est l’intelligence du préfet/ Littoral, Toboula et du commandant de police Dine qui a payé pour donner à la ville vitrine, un visage assez propre.
Hier, ce duo se retrouve pour redonner à la ville de Cotonou, un visage rayonnant.

Félix MAHOUGNON

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE