Passage de Homeky à l’Assemblée nationale : De beaux jours pour le...

Passage de Homeky à l’Assemblée nationale : De beaux jours pour le sport béninois ?

0
PARTAGER

Lundi 14 septembre 2016, le ministre des Sports Oswald Homeky a défendu les grandes lignes du projet de budget 2017 du Ministère des sports. Ceci, devant la commission budgétaire au palais des gouverneurs à Porto-Novo. Selon les informations, le jeune ministre a laissé bonne impression avec des argumentaires convaincants et même adulés par certains parlementaires.

Le projet aurait reçu l’approbation des députés pour qui, selon certaines indiscrétions, les ambitions du président Talon pour le sport sont bien portées par le jeune ministre. «Le budget 2017 du Ministère des sports (…) va être de 18 milliards de Francs Cfa dont 12 milliards d’investissement et 6 de dépenses ordinaires avec un besoin de dépenses additionnelles qui s’élève à trois milliards sur lequel l’Assemblée va se prononcer», a laissé entendre Oswald Homeky.Selon son propos, le gouvernement ambitionne mettre en place des conventions avec l’ensemble des 77 communes du Bénin pour avoir des équipes dans plusieurs communes du Bénin, investir dans les infrastructures sportives sur l’ensemble du territoire national, et avoir 12 académies départementales afin de prendre en charge les meilleurs athlètes qui seront sélectionnés. « (...) C’est un programme qui va être repensé et désormais coordonné par mon Ministère et le Ministère du travail et de la fonction publique», a précisé Homeky. «Nos ambitions sont assez fortes. Nous allons reprendre tout à zéro. Nous allons remettre le sport à l’école, à l’université, dans les communes. Nous voulons remettre le Bénin à sa place sur le plan sportif », rassure-t-il. C’est dire que,Oswald Homeky entend révolutionner le sport béninois durant le quinquennat de Talon afin de lui redonner ses lettres de noblesse. A la lecture de ce projet ambitieux, ne pourrait-on pas être tenté de dire que le sport béninois a de beaux jours devant lui? L’avenir nous situera certainement.

A.F.S.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE