Participation du Bénin au tournoi de l’Uemoa : Mathias Déguénon verse dans...

Participation du Bénin au tournoi de l’Uemoa : Mathias Déguénon verse dans de l’amateurisme

0
PARTAGER

Les Ecureuils du Bénin s’activent, depuis quelques jours, pour prendre part à la 7e édition du tournoi de l’Uemoa.Il se tiendra au Togo du 26 novembre au 3 décembre 2016. Dans ce cadre, Mathias Déguénon, patron de l’encadrement local, a mis en place un plan de préparation. Seulement, ce plan risque d’être préjudiciable aux joueurs.

Selon nos recoupements, une telle compétition nécessite trois phases de préparation. La phase d’affûtage (une préparation à l’air libre), celle de dégraissage, et enfin, celle technico-tactique. Mais, à la lecture de tout ce qui est fait jusque-là, la préparation de Déguénon est biaisée, à la limite digne d’un amateur qui sort fraîchement d’une école d’entraîneur. Elle ne respecte, en effet, aucune orthodoxie en la matière. Selon un averti du football, cela peut être «fatal» à l'équipe lors du tournoi même. A l’en croire, le programme établi pour la sélection locale paraît trop chargé surtout pour des joueurs qui ne sont pas en compétition. «C'est la préparation d'une équipe nationale ou d'un club?», s’interroge-t-il. «Le risque que les joueurs éprouvent une fatigue générale à Lomé après 45 minutes de jeu est énorme, s'ils suivent ce calendrier tel que conçu», va-t-il faire remarquer avant de faire des propositions à l’encadrement technique. «Je pense qu'il faut d’une part, réduire le nombre de matches amicaux, d’autre part, qu'il faut réduire les déplacements, et enfin, qu'il faut choisir un coin, Natitingou par exemple, si on veut rester loin de tout dérangement pour continuer la préparation»,suggère-t-il. Son avis est d’ailleurs partagé par un entraîneur national de handball. Ce dernier se dit même prêt pour un débat contradictoire sur la feuille de route de Mathias Déguénon. «Je ne conçois même pas que Bruno Adoula soit là et qu’un tel plan de préparation soit validé», fustige l’entraîneur. Mathias Déguénon et son encadrement doivent revoir leur plan de préparation. Bien-sûr, s’ils entendent ramener le trophée au bercail au soir du 3 décembre 2016.

Abdul Fataï SANNI


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE