Match entre les joueurs revenus du Brésil et l’équipe U20 : Oswald...

Match entre les joueurs revenus du Brésil et l’équipe U20 : Oswald Homeky heureux de la qualité du jeu produit

1
PARTAGER

Au cours d’un match de gala disputé vendredi 13 mai 2016 au stade Mathieu Kérékou, les 22 joueurs béninois venus du Brésil (centre de Botafogo) ont été contraints au partage des points par l’équipe nationale U20 du Bénin (2-2). Une rencontre suivie de près par le patron des sports, Oswald Homeky. Au terme de la rencontre,  il a adressé un message de courage et de félicitations aux joueurs. Pour lui, le niveau de jeu, est comparable à celui du championnat d’élite du Bénin. Maîtrise de balle, bonne circulation du cuir rond et bon quadrillage du rectangle vert. Tel a été le spectacle offert par les jeunes footballeurs béninois venus du Brésil. En somme, le ministre des Sports Oswald Homeky et le public ont pu apprécier le talent individuel et collectif de ceux qu’on peut désormais considérer comme l’espoir du football béninois.

Lire le message du ministre des Sports Oswald Homeky à l’endroit des jeunes footballeurs venus du brésil

«Je suis venu leur dire que la République est de cœur avec eux. Et comme le Chef de l’Etat s’est engagé à le dire, nous qui l’accompagnons dans ce projet, avons décidé de promouvoir tous les talents dans toutes les disciplines sportives et principalement dans le football. C’est le gouvernement qui a financé ce projet qui a permis d’envoyer les jeunes au Brésil. Il y a eu quelques difficultés liées au non payement de nos redevances…. J’ai pris les dispositions pour que cette situation soit réglée en même temps que la situation de salaire qu’on devait à l’entraîneur. Je suis heureux que les enfants soient rentrés au pays. Beaucoup plus heureux que nous ayons constaté toute la qualité de jeu produit. J’ai tenu également à féliciter la sélection locale par rapport à ce que les joueurs ont montré sur l’aire de jeu. Le Bénin a encore apporté la preuve qu’il a du talent dans le football. J’ai félicité les encadreurs, aussi bien ceux de l’équipe locale que ceux des jeunes venus du Brésil. Parce que, le football, ce sont les acteurs mais aussi les encadreurs. Je les ai félicités pour leur engagement, à l’endroit de la jeunesse de leur pays. Parce que pour nous, ce qu’ils font, c’est ça le vrai patriotisme.»

Propos recueillis par : A.F.S.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE