Malgré la prétendue injonction de la Fifa au Conor:Pas de congrès électif...

Malgré la prétendue injonction de la Fifa au Conor:Pas de congrès électif de la Fbf le 4 mai !

0
PARTAGER

Selon des sources proches du Comité de normalisation (Conor) du football béninois, la Fifa vient d’exiger l’organisation du congrès électif de la Fédération béninoise de football (Fbf) le 4 mai prochain. « En consultation avec la Confédération africaine de football (Caf), nous vous demandons d’organiser le congrès électif le 4 mai 2016.

Nous entendons qu’il s’agit d’un report du congrès prévu initialement le 4 avril 2016, ce qui suppose que les élections concerneront les candidats et candidates qui avaient été validés par le Comité de normalisation (…). Dès lors et si le congrès électif ne peut pas se tenir le 4 mai 2016 pour cette raison ou pour toute autre intervention externe à la Fbf, le cas sera référé aux instances compétentes de la Fifa afin de suspendre la Fbf… », a indiqué la Fifa.
Même cette correspondance ne sert à rien. D’autant que le Conor a lui-même fait savoir que le congrès électif doit être organisé après la journée de réconciliation prévue dans son chronogramme. De plus, l’ordonnance du président du Tribunal de première instance de première classe de Porto-Novo qui suspend la tenue du congrès électif de la Fbf motivée par des troubles à l’ordre public, reste en vigueur jusqu’à nouvel ordre. Aucun congrès électif ne peut donc être organisé si le dossier n’est pas vidé par la justice.

Les manipulateurs jouent à faire peur

Il est clair que la menace de suspension qui planerait sur le Bénin si le congrès électif n’a pas lieu n’a aucun sens. Il s’agit d’une manœuvre des soutiens du Conor candidats sur la fameuse liste unique pour faire peur aux Béninois. Ils le font surtout pour mettre la pression sur le nouveau ministre des Sports, Oswald Homéky. Seulement, ce dernier ne se laissera pas faire. Il est très avisé pour tomber dans le piège des manipulateurs au service du président de la Caf, Issa Haytou. Il a compris qu’aucune élection ne peut se tenir sans l’ensemble des membres de la famille du football béninois.

E.A.B

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE