Magloire Oké à propos de la crise à la Fbf : «...

Magloire Oké à propos de la crise à la Fbf : « Nous devons en finir avec les problèmes de personne»

0
PARTAGER

Président de l’Union sportive de Sèmè-Kraké, Magloire Oké (photo) est sur la liste de MoucharafouAnjorin dans le cadre du congrès électif à la Fbf. Cette liste unique est à la base de tous les problèmes que le sport béninois connaît actuellement. Nous nous sommes approchés de lui pour entendre sa version. Lisez plutôt.

Le football béninois traverse une crise et les avis sont partagés. Quel est le vôtre ?

C’est de la déception pour moi entant que véritable acteur de football. Car le Bénin est sanctionné. Les Ecureuils ne pourront plus participer à la Can alors que nous sommes à deux doigts de nous qualifier. Vous vous imaginez combien de génération seront sacrifiées ? Voyez- vous les juniors et les cadets ? Et on ne sait même pas combien de temps va durer cette sanction si on la laisse continuer.

Pourquoi avoir choisi la liste de Moucharafou Anjorin?

Beaucoup m’interrogent là-dessus. Des gens m’arrêtent pour me demander pourquoi moi-même je ne peux pas conduire une liste. Mais vous connaissez bien les textes en vigueur à la Fbf notamment l’article 36.3 qui cause problème. Cet article qui stipule qu’il faut avoir épuisé complètement un mandat à la Fbf avant d’être éligible. Etant donné que cet article est de vigueur, je ne suis pas éligible. Alors moi, entant qu’acteur avéré de football, je veux quand même participer à sa gestion. Je ne peux quand même rester en dehors. Si vous regardez bien, ils sont un certain nombre qui sont éligibles aujourd’hui. Il y a Moucharafou Anjorin, Bruno Didavi, Bertin Agonkan, Malick Gomina, Firmin Aplogan, Rafiou Gazaliou, Augustin Ahouanvoébla etc. Tous ceux-là pouvaient constituer une liste. Mais on a eu une seule liste.

Vous avez fait le choix du réalisme ?

Si je suis sur la liste d’Anjorin c’est parce qu’il y a eu pas mal de discussions. C’est le candidat du consensus. Si vous regardez bien la liste, c’est plusieurs protagonistes qui se sont associés sur cette liste. Aujourd’hui, Anjorin ne peut plus nous gérer comme il l’avait fait par le passé. Vous voyez quand on a suivi quelqu’un comme Ahouanvoébla et vous avez vu tout ce qui s’est passé deux ans après. Donc, il faut faire son examen de conscience pour suivre un bon candidat jusqu’au jour où nous allons nous battre pour être éligible. C’est de ça qu’il est question. Mais on ne peut pas être dehors et gagner la bataille. Pour sauter l’article dont il est question ce ne sont pas les spectateurs qui parlent qui peuvent le faire. Et si les textes ont des lacunes il faut se retrouver en Assemblée générale pour les corriger. Et pour le toilettage des textes, il faut être actif pour avoir droit de vote. C’est de ça qu’il est question.

Est-ce que vous pouvez aller jusqu’à retirer votre liste pour permettre un dénouement de cette crise ?

C’est dommage qu’on en arrive là. Ceux qui ont refusé de jouer savent bien que c’est comme cela que ça va finir parce que la pratique de la Fifa est claire, en plus c’est très simple. Vous avez vu la lettre de la Fifa, le jour où on accepte de revenir, le Conor doit organiser les élections avec la seule liste. C’est clair, nous sommes dans un Etat démocratique ou non. Ceux qui sont devenus spectateurs pourquoi veulent-ils que nous quittons aussi comme eux ? C’est nous qui animons la chose et ceux-là veulent que nous quittons pour qu’ils viennent. Dans quel cas ceux qui jouent vont laisser place à ceux qui ne jouent pas ? Si tant est qu’il y a plusieurs autres acteurs encore, pourquoi ne pouvaient-ils pas constituer leurs listes? Même Ahouanvoébla aujourd’hui, jusqu’à l’heure où nous parlons, n’est pas encore sanctionné. Peut-être qu’il le sera demain. Mais pour le moment il est encore éligible.

Alors que faites-vous pour la réunification ?

La réunification ne veut pas dire que si quelqu’un vole, il ne va pas rembourser. La réunification est déjà faite. Maintenant si vous faites allusion au forum, nous sommes d’accord pour le forum mais le forum ne saurait remplacer l’Assemblée générale. Avez-vous déjà vu ça dans un pays où l’Assemblée générale a été remplacée par le forum ? En 2011, nos textes n’étaient pas les mêmes. Il a fallu qu’on parte avec notre majorité pour permettre à ceux qui sont restés de refaire les textes à leur convenance pour nous empêcher d’être éligibles et de revenir. Moi je veux bien conduire une liste, j’ai beaucoup d’amis qui veulent me soutenir. Mais je ne suis pas éligible. Nous devons éviter de faire la politique de la chaise vide.

Que préconisez-vous pour sortir de l’impasse ?

Pour sauver le football béninois nous devons en finir avec les problèmes de personne. Nous devons cesser de dire qu’Anjorin est là pour la politique générale. Quand on joue, c’est le drapeau béninois et Anjorin n’a pas un drapeau à lui seul, que je sache. Et quand on serait qualifié pour Gabon 2017 Anjorin ne sera pas à la place du ministre. Ce sont les membres du gouvernement gabonais qui viendront accueillir le ministre à l’aéroport mais Anjorin sera accueilli par les membres de la délégation de la Caf. Nous sommes 54 nations et il n’y a que 16 qui sont conviées à cette fête de la Can. Et nous sommes à deux doigts d’être dans ce cercle restreint. Ce n’est pas donné à n’importe. Il y a des pays qui sont riches qui sont prêts à acheter cette qualification. Il faut que tous les Béninois prennent conscience. Et ceux qui parlent de football à la base, ils ont raison, mais on ne peut pas faire le football à la base sans l’élite.

Abdul Fataï SANNI

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE