Lutte contre le dopage au Bénin : L’Apvs sensibilise la population de...

Lutte contre le dopage au Bénin : L’Apvs sensibilise la population de Bohicon

0
PARTAGER

L'association pour la promotion des valeurs sportives (Apvs) s’active pour lutter contre toutes les formes de violence en milieu sportif au Bénin, tout en mettant l’accent sur les nombreuses causes de ladite violence. Consciente de ce danger, l’Apvs se propose, avec le soutien financier du Fonds national pour le développement des activités, de jeunesses, de sports et des loisirs (Fndajsl) d’organiser une campagne nationale de sensibilisation et de vulgarisation des acteurs du sport du Bénin sur les conséquences du dopage et de la non maîtrise des règles de jeu. Samedi 17 septembre 2016 est la date retenue par l'Association pour la promotion des valeurs sportives avec les acteurs du sport des départements du Zou et des Collines. La communication se tiendra au Centre départemental des Jeunes et des Loisirs de Bohicon et sera animéepar Parfait Aïvodji. Peuvent prendre part à ces séances de sensibilisation, les sportifs de toutes les catégories confondues.

Vers la réduction progressive du dopage au Bénin

Le dopage en milieu sportif prend une proportion inquiétante dans le monde en général et au Bénin en particulier. Cette méthode utilisée depuis les temps anciens a des effets et conséquences néfastes sur les sportifs et la société. Le Bénin n’est pas à  l’abri de ce phénomène qui touche toutes les couches de la société béninoise. La méconnaissance des règles qui régissent les divers sports engendre des contestations qui débouchent la plupart du temps sur des violences de tout genre.  Au terme de cette activité, la présidente SitouRafiatou et son bureau espèrent une prise de conscience individuelle et collective des acteurs du sport, la réduction progressive du dopage en milieu sportif, le contrôle antidopage périodique et inopiné et le changement de comportement à travers la maîtrise des règles de jeu. Après Bohicon, les membres de l'Apvs seront à Porto-Novo, Djougou et Cotonou pour le même exercice.

A.F.S.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE