Éliminatoires Can 2017 / Après sa première séance d’entraînement avec les Écureuils...

Éliminatoires Can 2017 / Après sa première séance d’entraînement avec les Écureuils : "Chaque joueur à son style, je suis différent, j’ai confiance en moi même"

1
PARTAGER

Le tout nouveau venu dans le groupe des Écureuils a effectué sa première séance d’entraînement avec le Onze national ce lundi 29 août 2016 sur la pelouse du stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou. Très attendu, Richard Bakary était sous les projecteurs. L’arrière droit de 18 ans qui est passé professionnel cet été même avec Southampton et qui évoluait sur ces deux dernières saisons avec les U21 des Saints était la crisse attraction. Appelé pour être la concurrence tant espérée pour l’éternelle défaillance du flanc droit de la défense béninoise, Richard Bakary dit être prêt pour le job. Très rassurant dans les propos, il se refuse de se comparer à un autre joueur : > lâche le jeune à la presse.

Vos sentiments après cette sélection ?
Je suis contents d’être ici et je pense apporter ma touche et mon expérience pour qu’on gagne le match du dimanche prochain. Je sais que nous allons gagner.

Vos impressions après cette première séance d’entraînement ?
Très belles impressions. Dans le groupe, nous avons de très bons joueurs. J’ai la chance aujourd’hui de jouer avec des aînés dont j’entendais parler. Ensemble, nous allons tout faire qualifier notre pays pour la Can 2017 au Gabon. C’est ma mission.

Beaucoup attendait votre arrivée, surtout le sélectionneur compte sur vous. Vous pensez rester ?
Oui-Oui, je vais rester et cela passe par une belle performance dimanche prochain si l’entraîneur me fait confiance.

Vous êtes venus pour la concurrence à votre poste. Pensez-vous tenir ?
(Rire...). Vous savez, chaque joueur à son style, chaque joueur est différent, je suis différent des autres qui sont passés à ce poste. J’ai confiance en moi-même j’ai foi que je peux faire le boulot pour mon pays.

Réalisation : Pérez LEKOTAN

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE