Le groupe ‘’Sauvons le football béninois’’ après la suspension du Bénin:Les propositions...

Le groupe ‘’Sauvons le football béninois’’ après la suspension du Bénin:Les propositions d’un groupe de journalistes

0
PARTAGER

Le groupe de réflexion ‘’Sauvons le football béninois’’ était face à la presse hier après la suspension du Bénin par la Fifa. A cette occasion, il a fait un rappel des différents épisodes de cette crise née depuis le 27 mars 2015, date du retrait de l’agrément au Comité exécutif de la Fédération béninoise de football (Fbf) par le gouvernement béninois jusqu’au 11 mai où le peuple béninois a appris la suspension du Bénin par la Fifa.

Constitué de journalistes béninois, ce groupe analyse la situation à sa manière. Il estime que la réunification de la famille du football béninois était plombée du moment où le Comité de normalisation (Conor) dès les premiers instants de son mandat s’est vu privé des représentants d’une partie des tendances en conflit à la Fbf. Il apparaît donc clairement sur la base de l’analyse du groupe que le Conor n’a pas réussi à trouver la formule pour réunifier la famille du football et le président Rafiou Paraïso l’a si bien compris qu’il s’est retrouvé dans l’incapacité d’organiser une assemblée générale élective sans la tenue des assises sensées permettre la réunification de la famille du football. Le groupe va plus loin en estimant que la Fifa par sa correspondance du 27 avril 2016 a montré qu’elle trouve secondaire l’organisation des assises qui ont pour but de réunifier la famille du football, en priorisant plutôt la tenue de l’Assemblée générale élective avec la seule liste validée par le Conor. Face à cet état de choses, le groupe a émis plusieurs propositions. Primo, il souhaite du gouvernement qu’il engage des discussions au plus haut niveau avec la Fifa. Il s’agira de saisir l’opportunité de la suspension de la Fbf pour expliquer à la Fifa que le Bénin souhaite organiser un forum de réunification de la famille du football et de réflexion sur la gestion du football béninois avant la tenue de l’Assemblée générale élective. Secundo, le groupe souhaite la mise en place par le gouvernement d’un Comité exécutif transitoire en remplacement du Conor. La composition de ce comité et son mandat relèveraient de la compétence du forum dont les décisions seront souveraines. Il propose cependant que le Comité exécutif transitoire soit constitué exclusivement de membres proposés par les trois camps en conflit à la Fbf et que le président soit une personnalité nommée par le gouvernement. Pour finir, il propose que le président de la République Patrice Talon rencontre en personne le président de la Fifa pour lui expliquer la position du gouvernement et négocier l’adhésion de la Fifa à cette requête afin que les faux monnayeurs tapis dans l’administration de la Fifa ne soient plus des interlocuteurs directs de notre pays.

Corneille Gohonou

 

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE