La deuxième édition du Camp de basket-ball Isabelle Yacoubou lancée.

La deuxième édition du Camp de basket-ball Isabelle Yacoubou lancée.

0
PARTAGER

La 2ème édition du Camp de Basket-ball Isabelle Yacoubou a été lancée ce jeudi 25 août à travers une conférence de presse en présence des sponsors et des responsables de la Fédération béninoise de basket-ball .C’était au Novotel hôtel à Cotonou.

Pour cette seconde édition le camp se déroule désormais sur une semaine contrairement à un week-end l’année dernière. Par ailleurs, cette fois-ci, 42 jeunes (22 garçons et 20 filles), âgés de 17 ans au maximum, participent à des formations pour appréhender les fondamentaux de cette discipline.
Du 24 au 27 août, ils seront à l’écoute du coach Peter Ahmedu, sélectionneur de l’équipe nationale féminine nigériane, où ils vont s’entraîner deux fois par jour. Ils participeront aussi à des ateliers individuels et des travaux de perfectionnement.
La finalité de cette initiative, est d’implanter une académie de basket au Bénin ; a confié celle-là même qui prête son nom au camp. A travers cette initiative, l’espoir est de voir une équipe nationale performante et compétitive au niveau continental, et de dénicher des stars à l’image de l’initiatrice est nourri.
Isabelle Yacoubou entend rendre à la communauté l’enseignement qu’elle a reçu. Toutefois, elle va inviter les bonnes volontés à la soutenir. « La volonté y est mais on a besoin d’aide…on a besoin de matériels, on a besoin de soutien financier », a-t-elle déclaré. Ses remerciements iront néanmoins à l’endroit de ses partenaires dont Canal + Bénin dirigé par Adrien Bourreau. Présents à la conférence, Martin Djogui, et Jean Roland Ekue, respectivement Vice-président et Secrétaire général adjoint de la Fédération béninoise de basket-ball (Fbbb), vont dire toute leur satisfaction. Ils ont rassuré de la disponibilité de la Fédération à soutenir l’initiative. Rappelons que pour clôturer l’évènement, deux matchs de gala auront lieu samedi prochain au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo.

Pérez LEKOTAN

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE