Journée de réflexion du handball béninois:Pour un nouveau départ de la discipline

Journée de réflexion du handball béninois:Pour un nouveau départ de la discipline

0
PARTAGER

Venus de tout le pays, les différents acteurs (entraîneurs, joueurs, arbitres et présidents de clubs) ont répondu samedi présents à l’appel du président de la Fédération béninoise de handball (Fbhb), Antoine Bonou. La rencontre a été placée sous le thème « une synergie d’action au service du handball béninois. Il s’agit d’une journée de réflexion qui a permis aux différents acteurs de trouver des solutions aux différents maux qui minent le handball béninois.

Dans son intervention, Antoine Bonou a montré le bien-fondé de cette journée qui prouve combien de fois les acteurs veulent l’évolution du handball au bénin. Une évolution qui appelle à restaurer les différentes formules qui ont du plomb dans l’aile et qui ne permettent pas de vivre la belle ambiance. Les vraies raisons du déclin du handball béninois ont été donc vidées avec des propositions à l’appui pour permettre à cette discipline de suivre le rythme du nouveau départ qui donne la même chance à tous les sports. Fier de la tenue effective de ladite journée, le président de la Confédération africaine de handball (Cahb), MansourouArèmou, a estimé qu’elle est venue à point pour satisfaire les acteurs du handball surtout à cause de l’importance et de la synthèse des idées développées. Il a mis un accent particulier sur l’exploitation à en faire. Il ressort de ces assises des suggestions qui vont apporter des aménagements dans le développement du sport en général. Il a exhorté les uns et les autres à œuvrer pour un environnement juridique qui permettra à l’État de se désengager afin de permettre aux sponsors d’investir dans le milieu. A l’issue des travaux, plusieurs décisions ont été prises à savoir le retour du sport à la base, la relecture des textes de la Fédération et surtout les voies et moyens pour rehausser le niveau du handball béninois. Après cette grande assise, chaque participant connait désormais sa mission et doit apporter sa pierre à l’édifice. Il faut noter que les participants ont exigé que les subventions allouées au handball soient désormais surveillées par le Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb) et le ministère des Sports.

E.A.B

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE