Fédération béninoise de cyclisme: Accord des acteurs autour du plan de travail...

Fédération béninoise de cyclisme: Accord des acteurs autour du plan de travail 2017

0
PARTAGER

Le Comité exécutif de la Fédération béninoise de cyclisme (Fébécy) a organisé, samedi 8 octobre dernier à la salle de conférence Marius Francisco du Cnosb au stade de l’Amitié général Mathieu Kérékou, une séance de travail. Au cours de la rencontre à laquelle a participé le directeur technique national, le plan de travail de l’année 2017 de la fédération a également été validé.

Outre la question relative à la participation des coureurs béninois au Tour cycliste international du Faso, les participants à la séance de travail ont également examiné le plan d’activités de la Fébécy au titre de l’année 2017. Ce plan comprend deux grandes parties. La première porte sur les activités aux plans national et international. Sur le plan national, la Fébécy a prévu l’organisation des championnats départementaux dans le Mono-Couffo, l’Ouémé-Plateau, le Zou-Collines et l’Atlantique-Littoral entre mars et juin 2017. Il y aura également le Tour cycliste international du Bénin en mai, puis les phases finales des championnats départementaux et du championnat national, le mois suivant, sans oublier le Grand prix cycliste de la ville de Cotonou en juillet, ainsi que le Grand prix cycliste de l’indépendance du Bénin. Suivra l’organisation du Noël cycliste des enfants en décembre.

Le vélo béninois entend également être présent sur le plan international. Il envisage participer au Tour cycliste international du Togo en avril, être sur les tours cyclistes de l’Est en juin en Côte-d’Ivoire, de la République démocratique du Congo en juin. Le Bénin veut aussi participer au Tour cycliste international de la Côte-d’Ivoire en septembre et au Tour cycliste international du Faso en octobre et au championnat d’Afrique des nations.
Autant d’activités qui attestent de la volonté de la Fébécy et des membres de son Comité exécutif ayant à leur tête Rhétice Dagba, de ne pas naviguer à vue. Mais, reste à mobiliser les moyens pour les réaliser.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE