Difficultés du Conor à réunifier la famille du foot:Eps sollicite l’appui du...

Difficultés du Conor à réunifier la famille du foot:Eps sollicite l’appui du gouvernement

0
PARTAGER

A travers un communiqué de presse rendu public, l’association ‘’Elites pour le sport’’ (Eps) sollicite le gouvernement en vue de la réunification de la famille du football béninois. Le Comité de normalisation (Conor) étant en difficulté. Lisez plutôt…

Communiqué de Presse de l’Association Elites Pour le Sport.

Depuis quelques semaines, la mission et les travaux du Comité de Normalisation (Conor) sont sujets à commentaires et critiques. L’Association Élites pour le Sport, après analyse de la situation, et très attentive au développement des conditions devant conduire à la résolution définitive des crises successives qui secouent notre sport roi, rappelle au public sportif béninois que trois missions essentielles sont assignées par les instances de la Fifa et la Caf, au Comité de Normalisation (Conor) :
1. La mise en marche des activités du football, y compris les équipes nationales
2. La réunification de la famille du football
3. La mise en place d’un nouveau Comité Exécutif de la Fbf.
En approuvant le premier point, Eps constate avec satisfaction que le Comité de Normalisation, instance faîtière transitoire de la Fbf, a pu faire démarrer le championnat actuellement en cours, tout en assurant la continuité de la participation des écureuils aux éliminatoires Can Gabon 2017.
Sur les deux derniers points l’Association Élites pour le Sport prend acte de ce que :
1. la réconciliation de la famille du football est une condition impérative sans laquelle aucune Assemblée élective ne peut tenir lieu ;
2. pour des raisons de financement, l’organisation aussi bien du forum de réconciliation que de l’Assemblée générale élective est reportée sine die.
En conséquence, Elites Pour le Sport demande avec insistance au gouvernement, de mettre à la disposition du Conor les moyens nécessaires à la mise en œuvre sereine et diligente de sa mission en faveur du football et de la jeunesse béninoise.
Par ailleurs, Eps se démarque et se désengage de toute initiative malheureuse, qui pourrait compromettre tout le travail abattu par le Conor et nous conduire dans une nouvelle crise dont les conséquences risquent d’enterrer le football béninois.
Aussi invite-t-elle instamment, les autorités compétentes, à prendre toutes les mesures idoines afin de sécuriser le siège et le patrimoine de la FBF contre des actes éventuels de vandalisme.
C’est pourquoi Eps invite les amis sportifs et singulièrement les amoureux du cuir rond à faire preuve de patience mais aussi de vigilance pour observer, détecter et dénoncer les réels ennemis de notre sport roi.
En tout état de cause, pour Eps la tenue des assises reste la voie royale et la condition préjudicielle de toutes perspectives nouvelles pour notre football.

Vive Elites Pour le Sport

Vive le Benin


 

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE