Défaite des Ecureuils face aux Buffles du Borgou : La preuve que...

Défaite des Ecureuils face aux Buffles du Borgou : La preuve que le plan de Déguénon est biaisé

0
PARTAGER

Après un nul humiliant (4-4) contre une équipe de seconde zone, Entente Fc de Kandi, mercredi 9 novembre 2016, les poulains de Mathias Déguénon, pour leur ultime match de préparation dans le septentrion ont été battus par les Buffles du Borgou (2-1). Pourtant, ils étaient vainqueurs à Aller (3-0). Un revers qui ne rassure plus et qui prouve par la même occasion que le plan de préparation du patron de l’encadrement technique des Ecureuils locaux est biaisé.

«…s’il avait eu un bon plan de préparation, les résultats des Ecureuils seraient ascendants», nous a confié un féru du football. Et, eu égard aux dernières prestations des Ecureuils du Bénin, tout-porte à croire que les joueurs sont déjà épuisés alors que la compétition n’a même pas encore démarré. Ceci, faut-il le rappeler, est la conséquence du plan de préparation mis en place par Mathias Déguénon. Lequel plan ne respecte aucune orthodoxie en la matière. Même si dans une interview accordée à nos confrères de ‘’24h au Bénin’’, l’homme a affirmé qu’«il sait là où il va», à cette vitesse de croisière, il ira droit dans le mur avec les Ecureuils locaux du Bénin. La défense montre déjà des signes de débilité avec six buts encaissés lors des deux dernières sorties. Alors qu’on est à quelques jours de l’entame de la compétition, on se demande si l’état physique ne fait pas déjà défaut aux poulains de Mathias Deguénon qui n’avaient encaissé qu’un seul but avant l’expédition du Nord. A cette interrogation, une réponse est probable au vue de l’enchaînement des matches et de la distance déjà parcourue par le groupe. Il s’agit bien sûr du coup de la fatigue qui prend possession des joueurs avec un plan de préparation qui n’a pas été bien maitrisé par l’encadrement de l’équipe. Après ces résultats, il importe que le staff technique annule quelques-unes des rencontres encore à venir afin de permettre aux joueurs de récupérer. Mathias Déguénon est, en tout cas, le seul commandant à bord du navire du team local et doit pouvoir se rendre compte que ces poulains baissent physiquement en intensité. Nul doute, il faut penser à leur alléger le calendrier afin de les avoir pimpants à Lomé.

Abdul Fataï SANNI

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE