Congrès électif de la Confédération africaine de handball : Mansourou Arèmou pressenti...

Congrès électif de la Confédération africaine de handball : Mansourou Arèmou pressenti pour succéder à lui-même

0
PARTAGER

Après un premier mandat remarquable à la tête de la Confédération africaine de handball (Cahb), l’ancien président de la Fédération béninoise de handball est en voie de briguer un second mandat à la tête de l’instance de gestion du handball africain. Pour cause, 53 pays membres de la Cabh réclament son retour avec insistance.

Le travail bien fait est toujours apprécié. C’est ce que les membres de la cabh ont retenu du premier passage du Béninois Mansourou Arèmou à la tête de l’instance. Seul candidat en lice à sa propre succession, l’homme fait l’unanimité au sein de la famille du handball africain. D’ailleurs, il bénéficie des soutiens de la quasi- totalité de tous les pays. Pour la majorité des membres, on ne change pas l’équipe qui gagne et qui progresse. Fort de cet aspect, Mansourou Arèmou et son équipe doivent continuer le travail déjà entamé afin de le terminer pour le rayonnement du handball africain. «Ce sera un plébiscite, car il a révolutionné le handball africain », a laissé entendre Paye Camara, président de la Fédération guinéenne de handball. En effet, au cours de ses quatre années de gestion, Mansourou Arèmou et son bureau ont abattu un gros travail à la tête du handball africain. «Un bilan qui, logiquement plaide en sa faveur », a affirmé un membre du bureau. Lequel n’a pas manqué de louer les nombreux chantiers ouverts dès son arrivée. Rappelons que le 20ème congrès ordinaire et électif de la Cahbaura lieu du 10 au 16 octobre 2016, à l’Hôtel Riviera de Conakry.

A.F.S.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE