Congrès électif à la Fbf : Encore du vent ?

Congrès électif à la Fbf : Encore du vent ?

0
PARTAGER

Le dénouement de la  crise qui secoue le football béninois n’est visiblement pas pour de sitôt. Chaque nouveau jour est synonyme de rebondissement jusqu’au point où, la jeunesse semble ne plus croire en un radieux avenir du cuir rond. La confusion règne en maître d’or et le football béninois est toujours en agonie. La qualité intellectuelle de ses responsables qui ne jurent que par leurs poches n’augure rien de bon. Ceux-ci, n’ont que fie  ni de la jeunesse ni de la patrie. On fait le tour du monde et on est toujours sur la ligne d’arrivée. Tout est statique.

Le congrès électif à la Fédération béninoise de football (Fbf), qui doit se tenir ce mercredi 04 mai 2016, n’est que du vent. Avant une élection, il y a des préalables. Malheureusement, ces préalables n’ont pas été faits. D’ailleurs, la non-tenue de cette élection a été confirmée par le président du Comité de normalisation (Conor) Rafiou Paraïso sur une radio de la place le week-end écoulé. Dans un pays sérieux comment peut-on continuer à faire les choses en bafouant les normes ? Le processus de normalisation de la situation du football béninois a du plomb dans l’air et la navigation à vue va continuer jusqu’à ce que les acteurs ne prennent conscience. Mais quand ?

Il est temps que le nouveau départ prenne ses responsabilités et rende justice à la jeunesse qui souffre car étant privée de sa passion. Le gouvernement du nouveau départ, par l’entremise de son ministre des Sport Oswald Homeky doit relever ce défi. Comme il l’a lui-même martelé, « il est un homme de défi ». A lui donc de le prouver. Quelqu’un n’a-t-il pas dit que les actes valent mieux que les paroles ?

A.F.S.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE