Condamnation du Bénin après le limogeage de Didier Ollé-Nicolle:L’ancien ministre Safiou Affo...

Condamnation du Bénin après le limogeage de Didier Ollé-Nicolle:L’ancien ministre Safiou Affo interpellé

1
PARTAGER

Le quotidien ‘’Le Matinal’’ avait vu juste. En effet, nous avions annoncé que le Bénin risquait d’être condamné après le licenciement du sélectionneur national, Didier Ollé-Nicolle, par l’ancien ministre des Sports, Safiou Idrissou Affo. L’autorité sportive qui à l’époque, voulait enclencher un bras de fer avec le Comité exécutif de la Fédération béninoise de football (Fbf) dirigé par Augustin Ahouanvoèbla, n’avait visiblement pris aucune précaution juridique.

Il avait juste pris un arrêté pour se débarrasser du sélectionneur alors que ce dernier disposait d’un contrat de travail qui ne peut être rompu sans qu’un accord n’existe entre les deux parties. Ainsi, après avoir été démis de ses fonctions de sélectionneur de l’équipe du Bénin le 18 novembre 2014, à la suite de la lourde défaite face au Maroc le 13 novembre 2014 en amical à Agadir (6-1), Ollé-Nicolle a décidé de saisir la Fifa, estimant avoir été licencié de façon abusive. L’instance internationale a donc décidé de punir le Bénin. Mais c’est surtout l’ancien ministre Safiou Idrissou Affo qui doit porter l’entière responsabilité de cette condamnation. Comment a-t-il pu poser un acte aussi grave dans l’exercice de ses fonctions sans être inquiété ? Comment peut-il procéder à une rupture unilatérale du contrat de travail du sélectionneur sans s’entourer des garanties juridiques nécessaires ?

Le Bénin doit payer environ 125 millions à Ollé-Nicolle !

Le dossier a été instruit par le juge unique de la commission du statut du joueur qui a condamné la Fbf, actuellement suspendue par la Fifa, à indemniser l’ex-sélectionneur de son équipe nationale. La Fbf doit s’acquitter de 39.000 euros d’arriérés de salaires et de 153.000 euros en guise de « compensation pour rupture de contrat », selon un courrier adressé par la Fifa aux deux parties. Au total, la Fbf doit payer environ 125 millions de francs Cfa à Didier Ollé-Nicolle, dans un délai de 30 jours. La décision prise le 26 avril 2016 à Zurich (Suisse) indique que « dans l’hypothèse où les sommes susmentionnées ne sont pas payées dans le délai imparti, un intérêt à hauteur de 5% par année sera appliqué et ce dès l’échéance du délai mentionné précédemment et le cas sera soumis, sur demande, à la commission de discipline de la Fifa pour considération et décision ».

E.A.B

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE