Championnat de transition de football : Les clubs s’approprient des conditions de...

Championnat de transition de football : Les clubs s’approprient des conditions de participation

0
PARTAGER

(Le cahier de charge disponible, l’option de poule retenue)
Le Comité de normalisation (Conor) a tenu mercredi 17 février 2016, une rencontre d’échanges avec les représentants des différents clubs devant prendre part au championnat national de transition de football. C’était à son siège à Porto-Novo.

Echanger avec les différents acteurs intervenant dans l’organisation du championnat national de transition de football sur les mesures à prendre pour une réussite de l’événement. Tel était l’objectif de la rencontre qui a réuni hier autour du Conor, les représentants des divers clubs inscrits pour le compte dudit championnat. A en croire le président du Conor Rafiou Paraïso (photo), 46 clubs sont inscrits sur les 49 attendus. Le Championnat se jouera sur une période de 3 mois, à raison de 2 matches par semaine. Un cahier de charges a été élaboré à cet effet et son acquisition est subordonnée au paiement d’une somme de cinquante mille (50 000)F Cfa par équipe participante. La date limite de dépôt dudit cahier est fixée au lundi 22 février 2016 à 12h. Abondant dans le même sens, le responsable chargé de l’organisation des championnats, Quentin Didavi, a pour sa part, invité les clubs à se conformer au cahier de charges spécialement allégé pour permettre la participation d’un plus grand nombre de clubs. Il les a rassurés de la disponibilité du Conor à mener à terme le championnat. Abondant l’aspect des licences, il a expliqué que le Conor n’a pas eu la base de données de la Fbf. A ce titre, tous les joueurs sont libres de s’engager avec les clubs de leur choix. L’autre point crucial est celui de la subvention. A ce niveau, le président Paraïso a rassuré les clubs que quelque chose sera fait afin de les soulager. Et à Quentin Didavi d’ajouter que la subvention sera conditionnée à la participation effective des clubs aux dits championnats. Les participants ont cependant exprimé des préoccupations liées à la coïncidence de la période du championnat avec celle de l’élection présidentielle. Le président du Conor les a rassurés par rapport aux dispositions prises pour remédier aux difficultés qui subviendraient.

Thomas AZANMASSO

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE