CAN 2017 : les réactions et le calendrier des matches après le...

CAN 2017 : les réactions et le calendrier des matches après le tirage au sort

0
PARTAGER
Voici les principales réactions des sélectionneurs qui étaient présents au tirage au sort de la CAN 2017 au Gabon qui aura lieu du 14 janvier au 5 février. Cette CAN proposera de nombreuses affiches très alléchantes à retrouver dans le calendrier.
Hugo Bross, sélectionneur du Cameroun au micro de RFI : « Nous avons le Gabon dans notre groupe et un pays organisateur est toujours dangereux. Nous avons aussi deux autres équipes moins prestigieuses sur le continent africain, mais il faut évidemment s’en méfier. C’est peut-être cela le danger : les sous-estimer. La Guinée-Bissau n’est pas très connue et il va falloir se pencher sur la question. Le Burkina Faso est une équipe que je connais mieux et qui a été en finale en 2013 et nous devons jouer à notre plus haut niveau pour aller en quarts de finale. »
Claude Le Roy, sélectionneur du Togo au micro de RFI : « Nous sommes la seule équipe qui va devoir affronter trois champions d’Afrique. Bien évidemment cela va être compliqué. Je vais retrouver la RDC et aussi Hervé Renard (sélectionneur du Maroc) et Michel Dussuyer avec la Côte d’Ivoire qui est championne d’Afrique. Vous imaginez pour nous le nombre de « Tourmalet » qu’il va falloir franchir pour atteindre les quarts de finale ! Mais nous sommes déjà fiers d’être qualifiés. Nous allons maintenant faire honneur au maillot des Eperviers ». 

Baciro Candé, sélectionneur de la Guinée-Bissau au micro de RFI: 
« Je pense que pour nous, ce sera difficile d’affronter le pays organisateur et le Cameroun. Mais nous allons travailler pour passer au deuxième tour et nous allons jouer notre football. C’est notre première participation et nous allons tenter d’avancer coûte que coûte dans la compétition. Nous sommes peut-être une petite équipe, mais nous connaissons notre potentiel. Il me semble qu’un match se joue sur 90 minutes. Comme on le dit souvent, il faut tout donner pour représenter et rendre fier notre pays. Nous avons deux mois pour continuer notre préparation et consolider notre groupe. »
Alain Giresse, sélectionneur du Mali sur le site Footmali.com : « C’est un groupe sévère, relevé d’un niveau de phase finale avec deux très bonnes équipes que sont le Ghana et l’Egypte comme adversaires. Ces deux équipes ont deux styles de jeu différents. L’Egypte avec un style de jeu beaucoup plus posé. Le Ghana techniquement bon aussi avec un football athlétique. L’équipe ghanéenne a beaucoup progressé depuis notre match de classement en 2012 avec sa place de vice-champion d’Afrique en 2015. Avec les poules comme celles du Sénégal, Algérie ou encore Maroc, Côte d’Ivoire, on ne peut pas dire qu’on a été mal lotis. »
Michel Dussuyer, sélectionneur de la Côte d’Ivoire au micro de RFI : « Il n’y a que des belles équipes qui sont présentes sur ce tournoi final. On va recroiser la route du Maroc après les avoir affrontés lors des éliminatoires de la Coupe du monde. La RDC de Florent Ibengue est aussi une belle équipe qui monte en puissance toutes ces dernières années, ils ont fait troisième à la CAN 2015. Et puis le Togo, même si cela a été une qualification de dernière minute, il n’y a pas de petites équipes aujourd’hui. On le sait, les résultats sont toujours très serrés et cette équipe du Togo est dans une nouvelle dynamique avec l’arrivée de Claude Le Roy. Ils ont de belles individualités, il faudra prendre très au sérieux. »
Florent Ibengue, sélectionneur de la RDC : « Franchement, avant le tirage tout le monde avait peut-être envie de tomber contre la Guinée-Bissau. Après, il y en a qui en avait peut-être envie et qui vont peut-être regretter. Je suis vraiment bien placé pour savoir qu’il ne faut minimiser personne. A la CAN 2015, on a su que nous étions qualifiés vers 22h. Nous étions les derniers qualifiés, et donc tout le monde aurait souhaité jouer contre nous. Et après cette CAN, on est rentré avec une médaille de bronze. Il ne faut vraiment minimiser personne, tout le monde peut être dangereux et après ce tirage, on prend ce que le sort nous réserve. »
 
Groupe A : Gabon, Guinée Bissau, Cameroun, Burkina Faso
Groupe B : Algérie, Zimbabwe, Sénégal, Tunisie
Groupe C : Côte d’Ivoire, Togo, Maroc, République démocratique du Congo
Groupe D : Ghana, Ouganda, Egypte, Mali
Propos recueillis par Christophe Jousset pour RFI.
 
Pour sa première participation, la Guinée-Bissau aura l’honneur de disputer le match d’ouverture face au pays-hôte, le Gabon, le 14 janvier au stade de l’Amitié de Libreville. La finale aura lieu le 5 février toujours à Libreville.
Le calendrier des matches :
• 1e journée
14 janvier – Groupe A
Gabon – Guinée-Bissau, à Libreville
Burkina Faso – Cameroun, à Libreville
15 janvier – Groupe B
Algérie – Zimbabwe, à Franceville
Tunisie – Sénégal, à Franceville
16 janvier – Groupe C
Côte d’Ivoire – Togo, à Oyem
RD Congo – Maroc, à Oyem
17 janvier – Groupe D
Ghana – Ouganda, à Port-Gentil
Mali – Égypte, à Port-Gentil
• 2e journée
18 janvier – Groupe A
Gabon – Burkina Faso, à Libreville
Cameroun – Guinée-Bissau, à Libreville
19 janvier – Groupe B
Algérie – Tunisie, à Franceville
Sénégal – Zimbabwe, à Franceville
20 janvier – Groupe C
Côte d’Ivoire – RD Congo, à Oyem
Maroc – Togo, à Oyem
21 janvier – Groupe D
Ghana – Mali, à Port-Gentil
Égypte – Ouganda, à Port-Gentil
• 3e journée
22 janvier – Groupe A
Cameroun – Gabon, à Libreville
Guinée-Bissau – Burkina Faso, à Franceville
23 janvier – Groupe B
Sénégal – Algérie, à Franceville
Zimbabwe – Tunisie, à Libreville
24 janvier – Groupe C
Maroc – Côte d’Ivoire, à Oyem
Togo – RD Congo, à Port-Gentil
25 janvier – Groupe D
Égypte – Ghana, à Port-Gentil
Ouganda – Mali, à Oyem
Quarts de finale les 28 et 29 janvier, demi-finales les 1er et 2 février, match pour la 3e place le 4 février et finale le 5 février.


pressej.info

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE