CAN 2017 : Bénin-Guinée Equatoriale aura bien lieu, mais…

CAN 2017 : Bénin-Guinée Equatoriale aura bien lieu, mais…

7
PARTAGER

La Fédération béninoise a enfin tenu son congrès électif ce vendredi, portant à sa tête Anjorin Moucharafou. Cette élection doit mettre un terme définitif à la suspension infligée par la FIFA et permettre aux Ecureuils d’affronter la Guinée Equatoriale dimanche en éliminatoires de la CAN 2017. Problème : plusieurs joueurs manqueront à l’appel…

Le Bénin va enfin sortir de l’impasse ! Suspendue par la FIFA le mois dernier pour ne pas avoir organisé son congrès électif dans les temps au terme d’un processus de normalisation, la Fédération béninoise (FBF) s’est enfin pliée aux exigences de l’instance dirigeante du ballon rond puisque son assemblée générale élective s’est réunie au palais des congrès de Cotonou pour porter à sa tête le décrié Anjorin Moucharafou, seul candidat en lice, vendredi matin. Malgré les divergences entre plusieurs camps et les rumeurs attestant d’une nouvelle ordonnance prise par le tribunal de Porto-Novo pour interdire le scrutin, le pays s’offre enfin une sortie de crise, sous réserve de confirmation par la FIFA dont les émissaires Constant Omari et Sidi Diallo étaient présents.

Même si beaucoup semble encore à faire pour réconcilier les acteurs du football béninois, le plus important a été accompli à l’heure actuelle puisque la suspension de la FIFA va être levée définitivement et que les Ecureuils vont pouvoir affronter la Guinée Equatoriale dimanche dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017. Initialement prévue dimanche dernier, cette rencontre aurait tout simplement dû être perdue par forfait puisque le Bénin n’avait pas le droit de jouer à l’époque. La FIFA et la CAF avaient cependant décidé d’accorder un délai de grâce aux Ecureuils afin de donner une chance à la FBF de se mettre en règle.

Préparation contrariée

Ce problème étant résolu, les hommes d’Oumar Tchomogo peuvent désormais se concentrer sur le terrain et la réception du Nzalang Nacional alors qu’une victoire leur permettrait de revenir à deux points du Mali, leader du groupe et déjà qualifié même s’il venait à terminer deuxième. Obligés de repousser leurs vacances, les internationaux béninois ont bénéficié d’un week-end de liberté avant de retrouver la sélection mardi, mais les mauvaises nouvelles s’accumulent depuis. Jeudi, les fortes pluies ont par exemple contraint le staff à annuler l’entraînement du jour. Mais ce n’est pas tout.

D’après le site bjfoot, plusieurs têtes d’affiche ont dû quitter le rassemblement. En discussions contractuelles avec leur club, Frédéric Gounongbé et Steve Mounié sont rentrées en Europe, tout comme Rudy Gestede qu’Aston Villa a rappelé puisque le match ne se déroule plus sur des dates FIFA à cause du report… Alors que Tchomogo ne dispose plus que d’un groupe réduit à 18 joueurs, dont 3 gardiens, Mohamed Aoudou (CR Belouizdad) a été appelé en renfort, en attendant peut-être deux autres joueurs locaux. Les Ecureuils ont eu une chance, à eux de ne pas la gâcher…

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

7 COMMENTAIRES

  1. l’interdiction du Tgi de Porto-Novo était-elle une »rumeur » ou réelle? si réelle, cela change bcp de choses et l’on assistera à 1 long feuilleton dont 7 élection ne serait que le premier épisode!

  2. cette élection n’est qu’une farce qui n’a pas été aprouver par le gouvernement. Ne nous visitons pas. Je viens de suivre une déclaration du ministre des sports. Aucun représentant du gouvernement n’était pas présent.

  3. en toute chose sachons tous qu’il y a dieu. et si mon oncle anjorin est président encore c’est dieu qui a sauvé le bénin. je vous invite a la retenue .

LAISSER UN COMMENTAIRE