Bénin/Remise de chèques de subvention : Homêky soulage les Fédérations sportives

Bénin/Remise de chèques de subvention : Homêky soulage les Fédérations sportives

0
PARTAGER

Dans sa vision de redonner vie au sport béninois, le ministre des Sports, Oswald Homéky a procédé, mercredi 02 novembre 2016, à l’hôtel Azalaï de Cotonou, à la remise de chèque de subvention allouée aux Fédérations sportives. Une première au Bénin, puisque la remise a été faite dans une totale transparence et devant caméras et micros.

Faire du Bénin un pays sportif qui sera représentatif sur les grands événements. Tel est l’ambition du patron des sports Oswald Homéky, qui vient de soulager les Fédérations sportives en leur octroyant leurs allocations au titre de 2016. Dans une totale transparence, la vingtaine de Fédérations que compte le Bénin a reçu des mains du patron des sports, la subvention à elles allouée par le gouvernement Talon. Cette remise est le signe d’un nouveau départ et un signal fort qui concrétise l’engagement du ministre Homéky à booster le sport béninois.Pour le Directeur des sports d’élite, Bonaventure Coffi Codjia, l’octroi de subvention aux Fédérations sportives par le Ministère des sports s’inscrit désormais dans une tradition.C’est pourquoi, il a remercié le ministre pour son implication dans la mobilisation des ressources financières et a rassuré de la disponibilité de sa direction à accompagner les Fédérations dans la vision du Ministère.

«Mon souci est de travailler dans la transparence et d’éradiquer définitivement les pratiques malsaines », va laisser entendre Oswald Homêky avant de renouveler son engagement à faire en sorte que les subventions parviennent aux Fédérations au cours du premier trimestre de chaque année. Conscient que les montants octroyés aux Fédérations sont infirmes par rapport aux aspirations du gouvernement en place, il s’engage dès l’année prochaine à s’investir davantage dans le sport. «A partir de l'année 2017, au-delà de la subvention que nous allons accorder aux Fédérations, nous allons aider le mouvement sportif à mobiliser des ressources financières additionnelles auprès du secteur privé», va-t-il rassurer avant de conclure qu’il rêve non seulement d’un Bénin présent à tous les rendez-vous internationaux mais aussi d’un Bénin où toutes les disciplines sportives sont viables et que chaque talent dans toutes disciplines soit détecté, encadré, et promu pour le rayonnement du Bénin.

Abdul Fataï SANNI


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE