Assemblée Générale extraordinaire au siège de la FBF: ANJORIN et les congressistes...

Assemblée Générale extraordinaire au siège de la FBF: ANJORIN et les congressistes souscrivent à la volonté du chef de l’Etat (Cinq décisions pour relancer le football béninois)

0
PARTAGER

La grande famille du football béninois, motivée par la volonté politique exprimée par le président de la République, s’est réunie en assemblée générale extraordinaire ce samedi matin au siège de l’institution à Porto-Novo.

Le 23 décembre dernier, au palais de la Marina, au cours de la signature du Protocole d’accord des acteurs du football béninois, le président de la République a clairement exprimé sa volonté « de faire du football, la locomotive du sport national ».

Pour ce faire, le gouvernement a suggéré la mise en place immédiate d’un comité exécutif transitoire qui aura une durée de vie de 18 mois. Ainsi, pour traduire la volonté de l’Etat, en conformité avec les statuts de la FIFA, le président de ‘institution, El Hadj Moucharafou Anjorin a initié une AG extraordinaire pour donner forme aux souhaits du président de la République.
C’est pourquoi la famille du football béninois qui a fière allure, s’est réunie ce weekend à Porto-Novo au siège de la fédération. Les votes d’amendements aux tests sont un vrai pari gagné pour le comité exécutif de la FBF qui a réussi à mobiliser près ou plus de 98% de congressistes venus de tous les départements de notre pays. Les travaux ont démarré à 9h21. Le premier point inscrit à l’ordre du jour consiste à sauter le verrou lié à l’article 33 alinéa 1, relatif au nombre de postes du comité exécutif.

En effet, selon l’article 33, le comité exécutif de la FBF, est composé de 15 membres dont une femme. Mais le président de la République a souhaité un bureau consensuel élargi de 21 membres. Les congressistes ont voté à 50 voix contre 1 abstention en faveur du bureau de consensus. De facto, les 6 (3 du camp Attolou et 3 du camp d’Ahouanvoèbla) deviennent des membres élus du comité exécutif de la fédération béninoise de football. Il s’agit de : Francis Koto GBIAN, Athanase BOCCO, Sylvain LAWSON, Victorien ATTOLOU, Augustin Ahouanvoèbla et Valère GLELE.

Le deuxième acte fort de l’AG de ce samedi est relatif au vote pour la levée définitive des sanctions qui frappent certains clubs de la D1, D2 et D3. Il s’agit des Requins, des Mambas noirs, des Caïmans du Zou, des Vautours de Hillacondji, de Békè Fc, d'Avrankou omnisport, etc.
Toutes ces équipes retrouvent leur position respective qu’elles occupaient à la date de leur rétrogradation. Au troisième point, l’Assemblée Générale Extraordinaire a amendé et accepté la relecture des statuts de la fédération.

Comme on le constate, le président Moucharafou Anjorin et son bureau ont fait montre de bonne foi, faisant profil bas devant les questions d’intérêts nationales.
Ensuite, la famille du football béninois a voté à l’unanimité pour la date de la fixation de la prochaine assemblée générale élective, le 18 juillet 2018. La nouvelle configuration du bureau exécutif de la FBF se présente désormais comme suit : un président, six vice-présidents et 14 membres dont une femme.
Une motion de remerciement, de félicitation et d'encouragement du Congrès Extraordinaire a été même adressée au Chef de l'Etat.

Belmondo ATIKPO

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE