Après la suspension du Bénin par la Fifa : Ildevert Gnikpo invite...

Après la suspension du Bénin par la Fifa : Ildevert Gnikpo invite le gouvernement à ne pas se laisser distraire

0
PARTAGER

24 heures après la suspension du Bénin par la Fifa, les réactions fusent déjà de part et d’autres. De façon officielle, certains membres du Comité exécutif sortant, sont montés au créneau pour inviter le gouvernement béninois à ne pas se laisser distraire. C’était hier mercredi 11 mai 2016 à la salle Bio Guéra de l’Hôtel Azalaï de Cotonou.

Pour les conférenciers, la suspension du Bénin interpelle la conscience du public sportif béninois. Selon eux, celle-ci est le fruit de la manipulation et des montages ‘’grotesques’’ de Rafiou Paraïso et de son allié, Anjorin Moucharafou. «Cette suspension du Bénin constitue la dernière trouvaille du clan Anjorin pour faire du chantage au nouveau gouvernement», va clarifier le porte-parole Ildevert Gnikpo. Pour ces membres du Comité exécutif de la Fbf sortant, la mission principale du Comité de normalisation (Conor) était de réunifier la famille du football béninois et d’organiser le congrès électif ouvert à tous les acteurs y compris les membres sortants. Ce qui, selon leur propos, n’a pas été fait. Pour eux, le Conor a lancé les élections dans des conditions précipitées pour avantager la liste unique conduite par Anjorin Moucharafou. Et face à l’incapacité du Conor d’unir la famille, les conférenciers affirment que «la sanction est salutaire». Elle, ont-ils estimé, permettra d’organiser le football et de régler définitivement tous les différends pour que le Bénin cesse d’être l’enfant malade du football sur le plan mondial. C’est pourquoi, ils ont invité le gouvernement béninois à ne pas se laisser distraire par cette suspension du Bénin. «C’est l’occasion de remettre tout à plat et de repartir sur de nouvelles bases», ont-ils conclu.

Mike MAHOUNA

 

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE