Abandonné et livré à lui-même aux Usa : Victor Kpadénou tacle le...

Abandonné et livré à lui-même aux Usa : Victor Kpadénou tacle le Ministère des sports

0
PARTAGER

(Nécessité d’aller à sa rescousse)
Le pugiliste béninois Victor Kpadénou a signé, samedi 18 juin 2016, son grand retour sur les rings à Washington aux Etats Unis d’Amérique (Usa). C’était à l’occasion du Live Championship Boxing (LCB) où le « King Viking » venu du Bénin était face à l’Américain Morgan Fhch, alias Big Chief.Mais le combat n’a pu aller à son terme. «C’est un combat qui devrait me permettre de rentrer dans la poule des grands mais dommage. A la 3e reprise, il m’a donné un coup de tête et on s’est blessé tous les deux…comme le sang sortait beaucoup sur lui, ils (les juges, ndlr) ont arrêté le combat et le calcul des points fait 65 contre 70. On lui a donné la victoire mais le public n’a pas apprécié », a expliqué l’ancien champion du monde béninois version Ibu (International boxing union). Cependant, le pugiliste béninois venu d’Akpakpa Dodomè, un quartier du 4e Arrondissement de la ville de Cotonou aura une seconde chance de se rattraper et de prouver qu’il y a encore des uppercuts dans les bras à revendre.  Selon ses dires, il y a aura un match de revanche dans trois semaines ou un mois. Une rencontre qu’aurait souhaitée les spectateurs. Ceux-ci seraient tombés sur les charmes du boxeur béninois, auteur de 21 combats professionnels dont 10 victoires (cinq par KO) et 11 défaites (dont 1 KO).   

Kpadénou tacle les cadres du Ministère des sports

Pour Victor Kpadénou, les cadres du Ministère des sports ne considèrent pas les boxeurs professionnels. «Mais franchement, on n’est pas considéré au pays, nous les boxeurs. Comment peut-on laisser un boxeur comme moi se débrouiller tout seul et quitter le pays sans l’aide de son Ministère de tutelle. On ne cherche même pas à me contacter », s’est-il indigné. «Même pour quitter le pays, j’ai demandé l’autorisation de sortie au Ministère des sports. Ils (les cadres Ndlr) ont refusé de me la donner. Or le Directeur des sports d’élites Amadou (déjà à la retraite, ndlr) leur a dit de me la donner. Mais ces gens ont refusé», a-t-il poursuivi. Victor Kpadénou affirme être aux Etats Unis sans manager ni coach pour défendre les couleurs du Bénin. «Je suis désolé pour mon pays. Je suis ici sans manager ni personne…en train de représenter le Bénin», a précisé le boxeur. Selon son propos, il aurait cherché à entrer en contact avec le ministre des Sports Oswald Homéky en envoyant son jeune frère mais en vain. «Ils (les cadres du ministère, ndlr) ont dit qu’ils ne peuvent rien faire pour… moi», a-t-il confié.

Pas de découragement…

Mais face à la situation, Victor Kpadénou, ne se décourage pas. «Pour la suite, il faut une bonne préparation», a-t-il déclaré. «Et ici, c’est l’argent qui fait tout. Si les conditions sont bonnes, le pays sera bien représenté. J’ai besoin de soutien…Or il faut les moyens», conclu le boxeur béninois, contacté via sa messagerie facebook.

Abdul Fataï SANNI


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE