3e édition du tournoi Ali Yaro : Finances Vbc et Uac Vbc...

3e édition du tournoi Ali Yaro : Finances Vbc et Uac Vbc sur le podium

0
PARTAGER

(Ali Yaro toujours dans la continuité…)
Les rideaux sont tombés samedi 15 octobre 2016 sur la 3e édition du tournoi de volley-ball, Ali Yaro. Au stade Charles de Gaulles de Porto-Novo, Finances Vbc et Uac Vbc sont les nouveaux vainqueurs de la compétition respectivement chez les hommes et au niveau des dames. Objectif une fois encore atteint par le promoteur Ali Yaro, toujours dans la continuité d’accompagner les disciplines sportives à la base.

Démarrée il y a quelques semaines, la 3e édition du tournoi Ali Yaro a rendu son verdict avec le sacre de Finances Vbc au niveau des hommes et celui de l’Uac chez les dames. En finale, Aso Modèle de Porto-Novo a courbé l’échine face aux Etudiantes de l’Uac (3 sets 1). Menées lors des deux premiers sets (25-18 ; 25-20), les Porto-noviennes ont réduit l’écart d’un set (20-25) en se donnant un espoir pour bouleverser les expérimentées de l’Uac. Mais, ce fut une joie de courte durée, puisqu’elles ont été très vite anéanties par les futures vainqueurs de la compétition. Du côté des hommes, malgré l’engagement, la détermination et l’envie farouche des jeunes de Jsp d’Avrankou à remporter le trophée, ils n’y arriveront point. En face d’eux, des hommes expérimentés qui font la fierté de l’équipe nationale du Bénin. Sans surprise, Finances Vbc s’impose largement en trois sets (3 sets 0), soit 25-20 ; 25-18 ; 25-18. La joie était du côté des vainqueurs et la tristesse du côté des vaincus. Mais du côté l’initiateur de la compétition, la satisfaction était au rendez-vous. A en croire Ali Yaro, l’objectif est largement atteint. « Ce sont des impressions de satisfaction surtout avec la mobilisation autour de l’événement et la particularité à mettre ensemble les deux départements (Ouémé-Plateau et Atlantique-Littoral) », a-t-il souligné. Selon ses dires, l’objectif principal est d’offrir des cadres de compétitions aux équipes. «C’est une manière d’autoévaluer les équipes qui s’entraînent tout le temps », va-t-il faire savoir avant de préciser que la compétition permet aussi de découvrir d’autres visages, de jeunes joueurs qui sont la plupart des produits sortis des classes sportives que le Ministère des sports a pu mettre en place. «Il va valoir qu’on continue dans cette lancée pour des améliorations», a-t-il poursuivi. Rappelons que le président de la Fédération béninoise de volley-ball Didier Aplogan et des cadres du Ministère des finances dont le ministre Romuald Wadagni étaient présents pour accompagner le promoteur.

A.F.S.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE