Visite de la PDG de MCC à Cotonou: Dana Hyde croit aux...

Visite de la PDG de MCC à Cotonou: Dana Hyde croit aux investissements du deuxième compact

0
PARTAGER

La présidente directrice générale du Millennium Challenge Corporation gage sur l’amélioration de la fourniture de l’énergie électrique avec la mise en œuvre du deuxième compact de Millennium Challenge Account (MCA-Bénin II). Elle s’est entretenue avec la presse, mercredi 19 octobre, à la résidence de l’ambassadeur des Etats-Unis à Cotonou.

« L’accès à l’électricité fiable est essentiel pour les communautés et cet élément est encore ressorti dans les discussions que j’ai eues avec des acteurs sur le terrain », confie Dana Hyde, lors d’une conférence de presse à Cotonou. En séjour au Bénin, la présidente directrice générale du Millennium Challenge Corporation (MCC) a fait le tour de certaines réalisations du premier compact du MCA-Bénin et échangé avec les autorités béninoises sur les dispositions en cours pour une réussite du deuxième compact. Pour elle, le choix de porter exclusivement les investissements de ce compact sur le secteur de l’énergie va de soi et cadre d’ailleurs avec l’initiative « Power Africa » lancée par le président américain Barack Obama. Cette initiative fait le pari de produire 30.000 Mw d’électricité et d’effectuer 60 millions de branchements sur le continent africain.

« Le second compact du MCA viendra moderniser le réseau de distribution de l’énergie et améliorer le cadre de production car c’est important pour nous que les infrastructures puissent absorder convenablement l’énergie qu’elles transportent », soutient Dana Hyde. Elle rassure également que le programme accompagnera le processus d’apurement des dettes de l’Etat vis-à-vis de la Société béninoise d’énergie électrique (SBEE) et surtout celles de la SBEE vis-à-vis de la Communauté électrique du Bénin (CEB). « On veut s’assurer de la durabilité des investissements du peuple américain au Bénin ainsi que ceux du secteur privé », insiste la PDG de MCC qui salue le vote de la loi sur le partenariat public-privé au Bénin.
D’un montant de 375 millions de dollars, soit environ 187 milliards de francs CFA, le deuxième compact prévoit des investissements visant à augmenter l’accès à l’électricité, à travers le pays, à réduire les pannes de courant, et à générer de l’énergie solaire. Les projets consisteront à réhabiliter les infrastructures électriques, et à accompagner le Bénin dans son objectif d’acquérir l’indépendance énergétique.
Après le Bénin, Dana Hyde se rendra au Ghana, au Liberia et en Sierra-Leone où le programme finance également le secteur de l’énergie électrique?La présidente directrice générale du Millennium Challenge Corporation gage sur l’amélioration de la fourniture de l’énergie électrique avec la mise en œuvre du deuxième compact de Millennium Challenge Account (MCA-Bénin II). Elle s’est entretenue avec la presse, mercredi 19 octobre, à la résidence de l’ambassadeur des Etats-Unis à Cotonou.

« L’accès à l’électricité fiable est essentiel pour les communautés et cet élément est encore ressorti dans les discussions que j’ai eues avec des acteurs sur le terrain », confie Dana Hyde, lors d’une conférence de presse à Cotonou. En séjour au Bénin, la présidente directrice générale du Millennium Challenge Corporation (MCC) a fait le tour de certaines réalisations du premier compact du MCA-Bénin et échangé avec les autorités béninoises sur les dispositions en cours pour une réussite du deuxième compact. Pour elle, le choix de porter exclusivement les investissements de ce compact sur le secteur de l’énergie va de soi et cadre d’ailleurs avec l’initiative « Power Africa » lancée par le président américain Barack Obama. Cette initiative fait le pari de produire 30.000 Mw d’électricité et d’effectuer 60 millions de branchements sur le continent africain.

« Le second compact du MCA viendra moderniser le réseau de distribution de l’énergie et améliorer le cadre de production car c’est important pour nous que les infrastructures puissent absorder convenablement l’énergie qu’elles transportent », soutient Dana Hyde. Elle rassure également que le programme accompagnera le processus d’apurement des dettes de l’Etat vis-à-vis de la Société béninoise d’énergie électrique (SBEE) et surtout celles de la SBEE vis-à-vis de la Communauté électrique du Bénin (CEB). « On veut s’assurer de la durabilité des investissements du peuple américain au Bénin ainsi que ceux du secteur privé », insiste la PDG de MCC qui salue le vote de la loi sur le partenariat public-privé au Bénin.
D’un montant de 375 millions de dollars, soit environ 187 milliards de francs CFA, le deuxième compact prévoit des investissements visant à augmenter l’accès à l’électricité, à travers le pays, à réduire les pannes de courant, et à générer de l’énergie solaire. Les projets consisteront à réhabiliter les infrastructures électriques, et à accompagner le Bénin dans son objectif d’acquérir l’indépendance énergétique.
Après le Bénin, Dana Hyde se rendra au Ghana, au Liberia et en Sierra-Leone où le programme finance également le secteur de l’énergie électrique?

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE