Violences faites sur les Albinos au Bénin : Pour la protection des...

Violences faites sur les Albinos au Bénin : Pour la protection des droits des Albinos, initiative ‘’Albinos in a new light ‘’

0
PARTAGER

L’hôtel Novotel de Cotonou a servi de cadre samedi dernier à une exposition des photos des personnes albinos une initiative dénommée ‘’ Albinos in a new light ‘’ c’est-à-dire ‘’’ Albinos vu sous un autre œil’’ en français pour dénoncer les difficultés rencontrées par les personnes albinos au Bénin et les nouveaux comportements à adopter à leur endroit. Il s’agit ici d’un projet de Edéa Diane la coordonnatrice soutenue par l’ambassade des Etats-Unis au Bénin. La personne albinos est une personne qui naît comme toute autre personne, qui réfléchit comme toute autre personne et la seule différence est peut-être liée à la couleur de la peau qui n’est qu’un défaut de pigment. Cela n’a rien à avoir avec la spiritualité, avec le fait qu’on les discrimine, qu’on les voit comme des personnes inférieures. II faut qu’on dise non à ces choses là pour que les autres pays nous emboitent le pas. Pour Diane Edéa, la sensibilisation va se poursuivre dans les écoles et universités. ‘’J’ai organisé cet projet en tant que Yali qui est un programme sponsorisé par le président américain Barack Obama. C’est un programme auquel j’ai participé et qui m’a aidée à aiguiser mes compétences au service de la vie communautaire. Ceci est l’une des actions que je mène depuis mon retour des Etats Unis’’ ; a expliqué Diane Edéa devant les journalistes présents à cette soirée d’exposition qui a drainé un grand nombre de visiteurs. Elle a ajouté que l’objectif visé par ce projet est de promouvoir la personne albinos et une occasion pour la campagne contre la discrimination faite aux albinos.’’ Nous espérons que la population qui est d’ailleurs venue massivement soutenir cet événement constitue le canal par lequel nous pourrons passer ce message selon lequel la personne albinos est une personne comme nous tous, qui a le droit à l’éducation et à la profession de son choix. Nous avons l’assurance que le Bénin est un pays de paix et que les béninois font tout ce qu’ils peuvent pour prévenir toute tentative de turbulence et de non légalité. Donc c’est dans cette optique que nous nous sommes dits que ce qui se passe aujourd’hui au Burundi et en Tanzanie où les albinos sont très menacés et sont obligés de se cacher ne doit pas se passer au Bénin. C’est pourquoi cette mesure préventive a été prise pour soutenir les enfants albinos et les enfants d’albinos à bien commencer la rentrée scolaire comme académique qui démarre bientôt.

Kola Paqui

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE